Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée
Phorum
Sujet posté par Batronoban le lapin 
Re: Review du jeu
lun. 14/12/09 15:18
Peut-être que tu peux faire en sorte que l'horreur éprouvé vient des personnages eux-mêmes, de leur débauche de pouvoir. Ils peuvent finir par avoir peur de leurs propres facultés (il y a une piste de ce genre envisagée dans Changelin pour faire baisser le Wyrd).
Sinon, tu peux peut-être agir sur le Geist. Il est dit quelque part s'il peut prendre possession du corps de ses hôtes ou bien il est complètement passif ?

Ca me permet de pauser une question (je ne sais pas si le lieu est approprié mais je tente quand même ^^) : comment le Geist interagit avec le Sin Eater ?
avatar Re: Review du jeu
lun. 14/12/09 16:56
Cette question trouverait en effet plus sa place dans la FAQ ! Cela dit, je crois que l'interaction Geist/Hôte est en grande partie laissée à la discrétion du maître ( les mauvaises langues diront que la plupart des règles concernant le Geist sont laissés à la discrétion du conteur ) ( les bonnes langues ne le diront pas, mais le penseront quand même !)

Maeron
Re: Review du jeu
lun. 14/12/09 23:03
Maeron Ecrivait:
------------------------------------------------
> j'aime bien
> que les joueurs éprouvent leur propre mortalité et
> s'obligent à se préparer face à ce qui pourrait
> venir. Là... au mieux, je pourrais toujours
> menacer leur proche, j'ai bien fait d'insister
> pour qu'ils en aient ( enfin, l'un des deux, on
> peut pas tout avoir ^^ ).

Geist n'est pas un jeu où la mort fait peur, c'est le contraire plutôt, la mort fait rire, les Liés ne sont que des marionnettes manipulés par leur geist, qui en leur offrant "l'immortalité", veulent que leur nouveaux jouets exécutent leur ordres, c'est à dire a peu près tout et n'importe quoi.
Les Liés n'ont donc pas peur de la mort, ils ont déjà un pied dans la tombe de toute facon ( Suffit que son Geist soit détruit ou qu'il en ai marre de lui, c'est fini pour le Lié!)

Ma vision de geist en fait, c'est que les Liés sont humains, profondément humains, mais ils ne sont plus maitre d'eux même. Ils ont une petite voix en eux qui leur demandent de faire des choses qu'ils ne feront jamais si ils avaient le choix. Ils ne peuvent plus retrouver leur vie d'avant a cause de leur condition, ca c'est un classique de white wolf, mais encore pire, ils n'ont même plus la possibilité d'avoir un libre arbitre (ce que les vampires, garoux et mages ont).

Bien sur, les Liés ne sont pas tous des esclaves de leur geist, Synergie oblige, mais tout de même, ils ont cette épée de damoclès au dessus de leur tête chaque seconde qui passe. Ils dépendent de leur Geist, si celui ci se lasse d'eux, pique une crise ou tout simplement disparait, c'est fini ! Les Liés portent bien leur nom : ils sont Liés a quelque chose, un geist, et je pense qu'il faut s'appuyer la dessus dans les premières séances ( par exemple en montrant un PJ lié qui voit son propre Geist se faire détruire et les conséquences qui s'en suivent) pour montrer aux joueurs que oui, vous avez des pouvoirs de brutes, mais c'est juste un prêt, ils ne sont pas a vous.

Quant a menacer les proches des joueurs, c'est toujours efficace, mais faut t'il que les joueurs aient préciser leur liens sociaux et pas un background du genre " orphelin abandonné, j'ai vécu dans la rue sans l'aide de personne" ou "Toute ma famille et mes amis ont péri dans un accident d'avion" ^^

Re: Review du jeu
mer. 16/12/09 07:22
Helgor Ecrivait:
-------------------------------------------------------

> Quant a menacer les proches des joueurs, c'est
> toujours efficace, mais faut t'il que les joueurs
> aient préciser leur liens sociaux et pas un
> background du genre " orphelin abandonné, j'ai
> vécu dans la rue sans l'aide de personne" ou
> "Toute ma famille et mes amis ont péri dans un
> accident d'avion" ^^
>
>
Bonjour,

j'ai lu une partie de Geist et ai commencé à prendre des notes pour une éventuelle chronique.
Première impression = déception. non pas dans l'ambiance du jeu, les principes, mais dans une sorte d'épuisement du WOD 2 que je ressens peut-être par trop grande habitude. Contrairement à d'autres je ressens plutôt bien qu'il n'y ait pas une gamme étoffée derrière Geist, seulement the book of dead.
Pour tourner les choses autrement, sa lecture me plait, j'ai des idées de chroniques, je pense que mes joueurs peuvent accrocher à geist mais aussi que WW a fait le tour pour de bon du WOD 2 sauf si, éventuellement, ils s'attaquaient aux Anges et démons.

Deuxième impression, pour la prise de notes pour une éventuelle chronique : le jeu dépend - beaucoup - des personnages des joueurs. S'ils ne ressentent rien, n'ont aucune attache et aucune "obsession" je trouve que le jeu n'a - strictement - aucun intérêt, aucune raison d'être.

Une possibilité à mes yeux est de faire jouer une chronique d'humains, et éventuellement, si un ou deux persos décèdent avec beaucoup de drama, de raison de "revenir" aussi, ceux-ci peuvent être habités par un sin-eaters.

Bref, ne sortir geist que si les personnages sont "taillés" pour y jouer. Le cas échéant, l'ambiance particulière du jeu me parait amoindrie voir transformer en jeu de super-héros glauques.

En tout cas je trouve qu'il faut prendre du recul par rapport à Geist et "laisser mariner" : j'ai failli m'arrêter à la lecture des thresholds (qui ont les défauts indiqués par les auteurs, celui d'être découpés arbitrairement) mais avec les clés, le principe de lien avec les sin-eaters... C'est un peu un mix entre kindred of the east et le côté sombre de Wraith par certains côtés aussi.

Ce qui a été évoqué au début du sujet, c'est le manque d'impact des Geist sur l'imaginaire collectif des joueurs contrairement aux Vampires, Prométhéens ou LG bien sûrs. Je trouve aussi que c'est un vrai problème : si des légendes existent elles ont peu marqués l'inconscient collectif du moins en France. Une façon de contourner cela est-il de passer par l'aspect near death experience. Ceux qui ont déjà amorcé une chronique (et les autres !) en pensent quoi ?







Re: Review du jeu
mer. 16/12/09 16:46
Pour répondre à la dernière question parce que je connais assez mal le jeu:

Je pense en effet qu'il ne faut pas trop se concentrer sur ce que "sont" les sin-eaters, qui, en tant que créatures parlent moins à l'imaginaire que les créatures des autres gammes. Par contre on peut beaucoup en appeler aux références des joueurs par rapport à ce que "font" les sin-eaters. Les NDE, les fantômes, l'au-delà, tout cela renvoie à des tas d'images de la culture traditionnelle (les histoires de fantômes, l'Ankou breton, toute la myhtologie antique et judéo-chrétienne sur l'enfer et le monde des mortes, etc.) mais aussi contemporaine (Ghostbusters, Beetlejuice, Fantômes contre fantômes...)
Re: Review du jeu
mer. 16/12/09 20:15
La référence des fantômes, du monde des morts ("l'au delà"winking smiley, de pouvoir revenir a la vie pour se venger ( a la The crow), ca me semble des bonnes bases oui.

Mais il est vrai que les Geist/Liés ne sont pas aussi emblématique, symbolique que des Vampires ou des Loup garous. C'est un peu le gâchis de Geist, la mort et ses traditions sont extrêmement nombreuses et "vivante" dans nos sociétés, mais dans le corebook, on prefere axer tout cela sur le jour des morts a travers le carnaval façon nouvelle orléans. C'est sur que pour des joueurs européens, ca parle pas beaucoup (cf Krewe :p)... Cela demande un certain travail de recherche pour faire quelque chose de correct.


Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter