Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée
Phorum
Sujet posté par werican 
Re: Résumé chnonique vampire histoire
mar. 28/05/19 21:07
La cour en intérieur


Après 3 mois passés à tenter de développer l’île de Paros et d’étendre leur influence, avec plus ou moins de succès, les 3 vampires se décident enfin à laisser la gestion de leurs domaines à leurs goules et aux humains sur leurs terres pour enfin se rendre à Sparte. En effet leur protection dépendant de Dame Kira, Prince de Sparte, il est plus que temps de faire les choses correctement pour des vampires et donc de se présenter.

Par contre les différents revers subis pendant ces 3 mois passés ne leur permet pas de bénéficier de leur propre navire. Il leur faut donc passer, une fois de plus par la “générosité”, de Dame Menis de Naxos (tout en sachant que ce genre de faveurs se paiera plus tard…).

Après quelques jours de mer, sur la route entre la côte et la ville de Sparte, le trio rencontre Rihardos. Ce Malkavien s’avère être proche d’Eleonora par son lignage. En effet, son sire Odysseus, est aussi le sire de Phaestus (le propre sire d’Eleonora). La petite étonne tout le monde en s’écriant alors “Tonton”. Alors qu’elle le regarde avec de grands yeux brillants d’admiration, ses 2 compagnons adultes se résignent rapidement à ne rien comprendre à la conversation avec ce personnage étrange qui discute avec un interlocuteur invisible et peut-être même absent. Pendant la conversation Rihardos finit même par disparaître.

Le trio (ou quatuor, pas de certitude à ce sujet) arrive sans difficulté à Sparte ou il est aussitôt pris en charge par Óm?ros, brujah. Dans un palais, la cour de Dame Kira se tient bizarrement en ce moment (en général plusieurs jours de suite mais seulement une à 2 fois par an). Par chance ou par une volonté supérieure, pour une fois, les 3 jeunes vampires semblent se trouver au bon endroit au bon moment. Mais sont complètement ignoré par une majorité des vampires locaux.

Après conversation avec une Disciple de Seth, Idout, ils apprennent le nom de tous les participants locaux. Mais ne recevant pas d’attention, Bellisarius puis Lysandros se présentent tour à tour en quelques mots. L’indifférence et la condescendance apparentes des vampires plus âgés sont choquantes pour des nouveaux nés qui ont pris le temps de venir jusqu’ici alors que leur installation leur demande actuellement beaucoup d’efforts. Cette présentation fait partie des Traditions des vampires, ses rares lois avec lesquels même des créatures surnaturelles ne peuvent transiger. Mais cet accueil froid et dédaigneux reste décevant. Dame Kira les renvoie vers son Chambellan : Dame Konstandia. La petite Eleonora, stupéfaite de accueil particulièrement froid, reste figée plusieurs minutes au milieu de la pièce avant qu’un léger signe de tête de la dame régnante lui fasse comprendre qu’elle peut sortir même sans avoir donné son nom.

Dans son bureau Dame Konstandia, ne demande ni levée d’hommes d’armes ni contribution monétaire à l’effort de guerre contre la protection de Sparte mais une petite mission diplomatique en échange.

Il faut aller à Ur (en Mésopotamie) pour se renseigner sur le changement d’attitude d’un mathusalem, Enlil. Il faudra, sur place, comprendre comment un personnage considéré comme posé et sérieux, laisse décliner son domaine. En effet, Ur semble être porteuse de maladie, de folies, de vagues de suicides. Un tournoi de combats à mort semble avoir été décrété pour humains et êtres surnaturels. Cette évènement est sans doute très proche d’une rupture de Tradition (le Secret du Sang: qui dit que personne hors de la Famille doit connaître la nature d’un vampire). Ce tournoi aura au moins l’intérêt de fournir une excuse pour fouiner en ville sans “trop” attirer l’attention. A moins bien sûr que ce ne soit un piège destiné à faire couler le sang par quelque engeance malfaisante/démoniaque. Parce que c’est malheureusement ce que craignent les anciens vampires de Sparte (et la raison pour laquelle ils envoies des nouveaux-nés, sacrifiables…)

Un peu assommés par cette demande et par cet accueil, les 3 jeunes vampires ne profitent même pas d’une cours qui ne se déroule que très rarement et quittent rapidement la ville pour se mettre en direction d’Ur, en repassant par leur domaine de Paros.

Ils espèrent que le voyage se fera sans trop de difficultés. Lysandros pour sa part, attend avec impatience de se confronter à un adversaire à sa taille dans ce tournoi, espérant se couvrir de gloire et de formidable récompense. De leur côté Bellisarius et Eleonora se disent qu’ils risquent de perdre leur compagnon et, s’ils ne font pas assez attention, leur propre non-vie. Mais la question qui prime sur toutes les autres: quand ils reviendront, s’ils reviennent, leurs villageois auront-ils enfin fini de réaliser les projets difficilement mis en oeuvre...
Re: Résumé chnonique vampire histoire
dim. 09/06/19 17:15
3 000 kilomètres plus loin...


Une pause s’impose sur l’île de Paros. Les consignes laissées ne sont pas assez claires pour une absence de longue durée. De plus Paros est sur la route vers Ur, alors pourquoi se priver.

En arrivant en vue du port, les vampires aperçoivent une foule sur le quai. D’où sortent tous ces gens. Apparemment c’est Belisarius qui a passé un accord avec le marchand Esdras pour qu’il amène des gens par ici. Cela semble avoir fonctionné mieux que prévu. Et au lieu d’avoir quelques habitants à chaque passage, c’est 300 nouveaux arrivants qu’il faut gérer. Les natifs de l’île semblent dépassés par la situation. Les Nouveaux Nés vont donc devoir prendre les choses en main. Après un discours rapide en plusieurs langues (talent précieux et fort bienvenu) Belisarius explique que ces nouveaux arrivants vont être répartis sur l’île en fonction de leur capacités respectives. La foule semble attentive et enthousiaste. D’un personnage d’apparence égyptienne, Belisarius reçoit même un présent sous la forme d’une statuette à l'effigie du dieu Seth. Belisarius est instantanément inquiet et se demande comment il va pouvoir s’en débarrasser.

Pendant la semaine qui suit, les 3 vampires retournent sur leurs terres respectives pour organiser l’arrivée des nouveaux colons. Chacun s’organisant de son côté pour gérer des population qui triple les populations actuelles. Des difficultés précédentes commencent à s’arranger surtout quand des arrivages de bois de Chora se présentent enfin pour finir des constructions commencées.

Le trio doit ensuite reprendre la mer rapidement. Ils ont à faire loin là-bas, en Perse. Des discussions houleuses ont lieu à plusieurs reprise à bord. Belisarius et Lysandros ne s’entendent pas sur la manière de gérer les populations humaines. Le terme de “bétail” employé très souvent par Lysandros gène passablement ses 2 camarades. Eleonora pour sa part est inquiète du fait que d’autres nouveaux arrivants pourraient compromettre lourdement la tranquillité et la sérénité de leur île.

A part ces âpres discussions, le trio ne croise aucune difficulté pendant le voyage. Eleonora finit même par ce demander si le voyage n’est pas ce qu’ils font le mieux puisqu’au moins, pendant ce temps, ils ne déclenchent pas de catastrophe (de par eux-même ou juste par leur présence). L’arrivée se fait dans le port de Tyr. Ce grand port de la Méditerranée est un énorme lieu de passage, un point vital entre des routes commerciales maritimes et terrestres. Ils reconnaissent même des lots de marbres venant de Paros.

Le vampire qui les intercepte à la sortie du port, les autorise à circuler en ville s’ils sont partis le lendemain. Il leur déconseille cependant d’aller à Ur. C’est trop dangereux selon lui. Des choses malsaines s’y déroulent actuellement.
(et quand on connait un peu les pratiques vampiriques, on peut se dire que c’est particulièrement inquiétant. Malheureusement pour eux, le trio n’a pas franchement le choix s’il veut rester dans les bonnes grâces de Sparte).

La route est faite avec la caravane de Marmud. Cet humain est proche d’Esdras. Ils semblent avoir un lien de parenté, de l’époque où Esdras était toujours un mortel. Pendant 3 mois, les vampires sont transportés de jours dans des caisses à dos de chameaux. Et c’est donc heureux qu’ils voient enfin la ville d’Ur à leurs pieds un soir. Après échange de remerciement et de rendez-vous possible avec Marmud, le trio se dirige vers la Zyggourat qu’on leur a désigné comme le palais du Prince Enlil.

A l’arrivée dans la grande salle d’audience, Belisarius a un instant d’arrêt en reconnaissant quelqu’un. Il n’en dit pas plus sur le moment. Une fois les présentations et politesses passées, on leur explique que le tournoi, à leur niveau, se fera en 3 phases:
combat contre un humain, récompense de 600 drachmes au survivant.
combat contre un autre vampire, récompense d’un navire de commerce
combat final contre le dernier autre survivant, récompense somptueuse de 100 000 drachmes.
Pendant ce tournoi de combats à mort (ultime dans le cas des vampires), il est toujours possible d’arrêter et de stopper son engagement entre 2 combats (mais pas une fois le suivant commencé), l’Amaranthe est autorisée par le Prince. Eleonora est choquée par ce fait. C’est l’un des rares tabous des vampires qui se dit ici possible. Quel Prince digne de ce nom peut autoriser, en non pas juste tolérer, un tel forfait ? Dans tous les cas, le tournoi commence 2 jours plus tard.

Après avoir vu leurs appartements, les jeunes vampires font un petit tour en ville. Tout y est désespérant. Des parents ont vu leurs enfants morts se relever et ont dû les (re-)tuer à coups de pelle. Des gens sont déprimés partout en ville, à cause des maladie, des récoltes pitoyables, des morts qui se relèvent,...) le temple d’Enki a été décoré de symboles occultes…

Pendant ces recherches, Aleyna, l’ex-femme de Belisarius, rencontre le trio. Entre ces 2 là, Eleonora ne perçoit que haine viscérale. Après une explication rapide, il semblerait qu’Aleyna est été transformée en vampire avant Belisarius et que, pour une raison passablement ignoble mais encore inconnue, elle est sacrifié leurs 2 enfants à quelque dieu sanguinaire. Belisarius a alors tenté de la retrouver et de la tuer pendant plusieurs mois avant de se résigner et de ressasser sa vengeance jusqu’à cette nuit…

Entre Lysandros qui veut se battre mais qui semble peu convaincu de survivre et Belisarius qui fait cette rencontre pleine de promesse de vengeance sanglante, Eleonora se demande si elle ne rentrera pas seule sur Paros…
Re: Résumé chnonique vampire histoire
dim. 09/06/19 17:16
Ex-femme trop chaude

Alors que le groupe circule dans la ville, une pierre qui se détache d’un temple apparemment abandonné depuis plusieurs années tombe quasiment à leurs pieds. Eleonora se fige puis commence à trembler et quand les 2 autres l’interrogent, se met à sangloter. Par une vision divine, elle a vu la ruine de la ville. Pas seulement ce temple mais la ville entière. Le plus terrible dans cette vision reste les rivières de sang qui vont bientôt parcourir les rues de la cité. Bien que la gamine semble terrifiée, Lysandros ne paraît que peu convaincu d’une telle éventualité. C’est plus les combats prévus dans 2 jours qui semblent le préoccuper. Mais le soleil menace de se lever, les vampires se dirigent vers une planque sûre. Ils ne logeront pas au palais car la rencontre avec la femme de Belisarius laisse planer une menace bien trop tangible.

La nuit suivante, Lysandros tente de croiser ses éventuels futurs adversaires. Mais il méprise les humains qui combattrons. Et face à Bardylis, le tzimisce qui fera partie du tournoi, il ne pose pas franchement de questions et semble se limiter à un coup d’oeil rapide. Le dernier vampire non encore croisé, un toréador, n’est pas trouvable au palais.

Les 3 jeunes vampires se proposent alors de continuer leur enquête. La prochaine piste à explorer est celle qui mène au temple d’Enkil (dieu de l’eau douce, plutôt bon, favorable à la vie…). Les commentaires d’habitants proches et les dégradations visuelles qui le maculent sont suffisamment intriguants pour mériter de fouiner un peu. Le temple en question est surveillé par 4 gardes. parfaitement visibles. En s’approchant un peu plus, Eleonora est parcourue par un frisson. C’est une sensation de noirceur et de salissure qui émane du temple. Et puisque ses compagnons ne le ressentent pas complètement elle les prévient qu’il doit “se passer des choses sales là-dedans”. Les gardes ne tentent même pas de les arrêter quand ils s’avancent. Une odeur d’huile parfumée provient de l’intérieur et l’huile suinte même de derrière la porte. Soit un piège à base de feu est prêt à les recevoir soit quelqu’un tente de cacher une odeur particulièrement désagréable derrière. Les 3 vampires entrent.
(et on se demande bien pourquoi 3 vampires, normalement guidés par un instinct de survie très puissant s’engagent dans un lieu apparemment lourd de possibilité, dans une ville suspecté de diabolisme, le tout sans prendre de précautions particulière…)

A l’intérieur, le vue dépasse tout ce que leurs imaginations respectives auraient pu leur suggérer. Derrière 2 rangées de 4 soldats, Aleyna, la femme de Belisarius, tient une dague à la main. Une femme est attaché allongée au centre d’un pentacle tracé sur un autel. Au 4 coin de cet autel, trône des vasques où brûlent des flammes vertes et noires. Aleyna a un petit sourire devant l’air stupéfait des 3 jeunes vampires. Belisarius salue sa femme. Celle-ci l’accueil en lui proposant de participer au sacrifice. A la grande surprise de Lysandros, Belisarius accepte, se rapproche de la prisonnière et saisie une lame à son tour. Lysandros hésite sur la position à prendre pour un éventuel combat contre de trop nombreux gardes. Il hésite aussi à assassiner la diablesse dans sa célébration. Il ne tient pas à tuer la femme de Belisarius. Aleya attrape une jarre d’huile et se la verse dessus. Puis elle ordonne à Belisarius de sacrifier la jeune femme. Sous l’influence des pouvoirs de la jeune femme, Belisarius ne peut qu’exécuter l’ordre. Eleonora, pour sa part, cherche un endroit pour se cacher. Sa faiblesse physique en combat peut être partiellement compensé par sa faculté à disparaître et à attaquer une cible inattentive. De plus, ayant vu l’horreur dans le regard de Belisarius évoquant la mort de ses enfants et la haine qu’il porte à sa femme, elle n’est pas du tout dupe de sa tentative de comédie précédente. Elle veut être prête à frapper dès que Belisarius lancera les hostilités. Ce qu’il fait bientôt en amorçant un mouvement du bras pour lancer sa dague cérémonielle sur sa femme. Malheureusement elle anticipe le geste. D’un geste presque dédaigneux, elle fait apparaître une flamme dans sa main, et à la surprise de tout le monde dans la pièce, la laisse tomber, en direction de la nappe d’huile parfumée qui recouvre le sol de toute la pièce…

N’ayant pas la possibilité de d’arrêter cette flamme, d’un mouvement rapide mais cependant furtif, Eleonora retourne dans le couloir précédent, pour se mettre hors de portée du brasier qui va se répandre bientôt. Tel un discobole aux Jeux Olympique, Belisarius lance son bouclier qui intercepte la flamme dans sa chute. Malheureusement, au lieu d’aller se poser au sol ou de se planter quelque part, le bouclier percute sa femme recouverte d’huile qui prend feu instantanément. Tout le monde amorce un mouvement de retraite dans le couloir. Lysandros frappe les gardes qui sortent de la pièce mais il hésite à fuir plus loin car il a beau chercher Eleonora du regard celle-ci a littéralement disparue. En fait, alors que ses 2 camarades sont en train de sortir du bâtiment en flamme plus ou moins dignement, elle s’est attardée pour essayer d’assommer un garde déjà blessé. Elle veut en récupérer un pour pouvoir l’interroger. Lysandros, appelé à la rescousse, sort en attrapant le garde sous un bras et sous l’autre, Belisarius qui s’est figé au milieu de la rue.

L’interrogatoire n’apporte pas grand chose de plus. Ils viennent d’assister à un rituel vers une créature de style démoniaque pour conclure quelque pacte. Aleya semblait ne pas craindre le feu. Cette cérémonie n’était pas sa première. Elle semble être arrivée en ville il y a une dizaine d’années, époque à laquelle semblent avoir commencé les mutations de la ville.

Les 3 vampires ont ce qu’ils voulaient. Ils ont la preuve d’agissement impies. malheureusement ils ne peuvent rien faire eux-même pour la population. En effet, Aleya a une emprise et/ou des relations fortes sur le gouvernement vampirique local. Rester ici devient très dangereux et tenter d’intervenir suicidaire.

Ils quittent donc la ville précipitamment avec Marmud après avoir accepté un contrat potentiellement très défavorable. Derrière eux des cris semblent provenir de la ville. Et avant d’aller se coucher, alors qu’ils s’engagent dans la campagne alentours, des hurlements de loups les font frissonner. L’affirmation “il n’y a pas de loups dans le désert” laisse à penser que des loups garous ne sont peut-être pas très loin. Ont-ils réussi à échapper à des démonistes pour se jeter dans les griffes de leurs ennemis héréditaires ? ...
Re: Résumé chnonique vampire histoire
ven. 21/06/19 21:43
Mysticismes...

Après environ un mois de trajet, un début de nuit, les vampires s’éveillent étonnés de ne pas entendre de bruit ni de ressentir le pas chaloupé des chameaux. L’exploration alentours amène sur un terrier devant lequel gisent des squelettes. De cette antre sort un monstrueux basilique. Cette créature semble provenir de l’Umbra et être capable d’une certaine intelligence. Lysandros engage une conversation avec lui sous forme de ssssiiffffffflements… De cette conversation ressortent que:
le basilique a passé de l’Umbra à notre monde par un portail sans doute invoqué par des Mages
il a mangé Marmud et ses chameaux
une créature ailée cracheuse de feu (genre dragon… o0) règne dans les parages et se prénomme Ik Zazaï

Les vampires laissent le basilique et partent vers le Nord où observent un genre de village stratifié en ruine. De nombreux corps l’entourent. Le combat semble être très récent(quelques heures). Il semblerait que des garous se seraient battus contre des Mages. Le combat n’est peut-être pas fini car il serait étonnant que des Garous laissent les corps derrière eux… à moins qu’ils ne soient tous morts.
Un document est trouvé dans les ruines:


"A l'origine des temps, l'univers était gouverné par trois forces en équilibre, que l'on nomme la Triade: le Sauvage, le Tisserand et le Ver. Il s'agit de principes fondamentaux et non de dieux, bien qu'on leur attribue une certaine personnalité; ils sont l'essence même de tout ce qui est. Le Sauvage représente le chaos primordial, la création anarchique, l'infini des possibles. Le Tisserand, au contraire, fige les choses que le Sauvage altérerait sans fin. C'est une force de stase, qui donne stabilité et cohérence mais qui privée du Sauvage, empêcherait toute évolution. Entre les deux, le Ver avait pour rôle de maintenir l'équilibre, en détruisant du Sauvage ou du Tisserand celui qui devenait trop important, ou en poussant en avant celui qui se montrait insuffisant.
Seulement, l'équilibre a été rompu. On dit que le Tisserand est devenu conscient et, désireux de prendre le contrôle, s'est mis à tout tisser frénétiquement, Emprisonné dans les fils du Tisserand, le Ver est devenu fou, il est devenu force de corruption et de destruction aveugle,
à noter que cette version ne coïncide pas du tout avec les croyance des caïnites reliant les garou au fondateur du clan gangrel"

Signé:Anatólios disciples de Pythagore


L’un des Mages est mort en tenant en main un document froissé:


“L'âge d'or de la science grecque donne naissance à une cascade de découvertes et d'inventions dues aux premiers magus scientifiques et établit la base de ce qui deviendra un paradigme commun propice à l'essor des humains,”


Les vampires trouvent des traces d’un fluide violet. Il est répandu comme s’il était du sang d’une créature étrange (et aucun des caïnites ne connaît d’entité au sang violet) qui aurait été gravement blessé. Eleonora perçoit dans les traces de sang que la créature veut se réunir et amener le néant. Sortant de cette vision elle tremble devant la puissance de cette entité qui, à son sens, pourrait TOUT détruire s’il n’est pas stoppé.
Les vampires suivent ces traces jusqu’à un laboratoire. Ils y trouvent plusieurs notes:


"le sujet à été trouvé en hibarnation dans un royaume fragment découvert à proximité du royaume fragment du celeste neptune dans une zone remplis d'objet et de royaume fragment mineure ou en cour de formation(sujet d'étude envisagé),
Nous l'avons trouvé au centre d'une trés large zone sinistré ou aucun Umbrassé ne s'est manifésté,
plusieur page plus loin:
"plusiéurs jeunes magus ainsi que divers grognard et consort on été victime de vison "amical" parent disparu êtres chers etc,,, aucune activité de revenant pourtant détecté le fait que le sujet soit responsable est envisagé mais au vu de l'absence apparente de bellisisme l'étude se poursuit,"



à la fin des notes:


"Le confinement et la destruction du sujet n'ont pas arrété les effets sur les membres de la cabales, la situation n'est plus gérable et je suis moi même atteint heureusement les métamorphes environnants ont été prévenu et tout devrait être indigué, sous peu , j'ai désactivé nos protections,"
signé: Armand disciples de Pythagore


Les Annunaki étaient la maison chargée de créer et de contrôler le monde physique, littéralement. Ils ont reçu les outils nécessaires pour créer l’existence à partir du néant et le manipuler, d’abord en créant la matière elle-même à partir de matériaux recueillis dans les Abysses. À partir de là, ils ont créé l'espace pour que la substance puisse exister, puis la matière elle-même, en commençant par les atomes et en partant de la construction.
Apocryphe
Curieusement les démon et les cainites on une version très proche de la création et d'un dieu unique,Je vous encourage à faire particulièrement preuve de critique envers toute information venant de tel créatures,
xi-ruta


Les Yama Kings sont très puissants et occupent des territoires dans les confins des mondes Yin et Yang. Ils sont connus comme banes à l'ouest, tandis que ceux de Yin sont appelés Malfeans par les wraiths occidentaux. Ce sont les gardiens suprêmes de Yomi Wan et, en grande partie, les serviteurs du personnage de Jade du mois d'août qui, découvrant que le chi pouvait être extrait de l'âme par la torture, ont adopté de telles techniques pour extraire cette énergie.



Derrière un de ces documents, a été rajouté rapidement: “les sumériens sont fiables”.

Pour les 3 voyageurs, les Anunakis sont “ceux qui viennent du ciel” et sont donc souvent représenté avec des ailes dans le dos. Les “Yama King” de leur coté sont des “mauvais esprits dans des lointaines contrées à l’Est”

Avec toutes ces informations et les interrogations qu’elles génèrent, les vampires se trouvent rapidement un refuge et à l’aube, s’endorment passablement inquiets.
Re: Résumé chnonique vampire histoire
ven. 21/06/19 21:43
Des tentacules dans la nuit...

Alors que le soleil se couche, les 3 vampires se lèvent après une journée encombrée de rêves peu sympathique. Lysandros et Belisarius semblent un peu touchés par cette journée agitée (alors que pour Éléonora, cela reste une question d’habitude).

Le trio se relance à la recherche des traces violettes de la veille. Un corps semble avoir été découpé proprement en morceau, puis 4 personnages ont dispersé les morceaux en suivant strictement les points cardinaux, comme pour suivre un genre de rituel. Les 4 directions sont analysées:
Vers le Nord, c’est très probablement un Loup-Garou sous une forme plus ou moins animale qui a emmené un morceau.
Vers l’Ouest, un Mage semble s’être éloigné un peu des ruines et avoir passé un portail magique vers…
Vers le Sud, un garou paraît avoir dévoré sa partie du corps. Puis son corps, sans doute sous forme Crinos, a apparemment commencé à se déformer et s’est ensuite frayé un chemin en massacrant tout sur son passage, alliés comme ennemis.
Les seules traces apparemment simple à suivre sont celles qui partent vers l’Est. Utilisant leur Vitae pour se déplacer plus vite, les vampires mettent quelques heures avant de repérer au loin une silhouette humaine qui s’éffondre au sol. Le Mage (d’après ses vêtements) semble avoir succombé à de multiples lacérations et est donc tombé en laissant tomber un coffre de bronze. La proximité de ce coffre met Eleonora particulièrement mal à l’aise. Elle utilise donc ses capacités de perceptions étendues et détermine que s’ils emportent ce coffre, il risque de les corrompre au point qu’ils pourraient se battre entre eux. Pendant qu’ils en discutent, soudainement un tentacule naît dans l’ombre de Lysandros.

Un combat s’engage. Lysandros et Belisarius s’attaquent au tentacule alors que la petite Eleonora s’acharne, en vain sur le coffre puis sur le corps qu’il contenait (tête et torse). Une fois le tentacule suffisamment frappé, il se dissipe en fumée noire. Malheureusement, le combat n’est pas fini. Une nouvelle volute de fumée apparaît au dessus du corps, et, devant les yeux écarquillés des vampires prend la forme d’Eleonora. Le combat qui s'ensuit est long et difficile. Par des attaques groupées et coordonnées, le trio évite les blessures mais dépense des quantités importantes de Vitae en essayant divers disciplines en vain. C’est la force physique brutale qui permet d’en finir.

Pour se débarrasser d’une nouvelle attaque, Lysandros fouille alentours et trouve suffisamment de matériaux combustibles pour mettre le feu au corps. Mais pour Eleonora, cette méthode aurait peut-être pu réussir avec un démon incarné dans un corps mais ce n’est pas ce qui est en jeu ici. Cette solution semble bien vaine.
Au début de la nuit suivante, là où le corps a brulé, il y a maintenant une énorme forme noire dont dépassent de multiples tentacules. Les vampires ne sont clairement pas de taille à affronter cette chose. Belisarius et Eleonora se décident à se mettre en route vers un village au nord. Ils espèrent réussir à entrer en contact avec un Clan/groupe/entité qui pourraient gérer cette apparition ou du moins trouver une direction dans laquelle chercher une telle aide. Lysandros reste sceptique et semble hésiter entre les suivre et reprendre seul la direction de la Méditerranée…
Re: Résumé chnonique vampire histoire
ven. 21/06/19 21:44
Visite à Alamut

En route vers le village au nord, Lysandros se fait frapper derrière la tête. Il se retourne pour frapper son agresseur ; son épée ne rencontre que du vide. C’est en fait Angus, le Mage qui portait le coffre maudit, ou plutôt son fantôme. Ce esprit particulièrement malpoli, dédaigneux et insultant finit par indiquer que d’autres vampires sont localisés au sud de là. Ils pourraient aider dans la circonstance actuelle.

S’ensuit 3 nuits de marche plein sud pour trouver cette aide annoncée. Sous une étrange nuée qui perturbent un peu leurs sens, les damnés envisagent de faire demi-tour quand ils aperçoivent au loin une tour, “ayant une certaine forme”. Cette tour est gardée par un groupe de vampires et d’humains. Les tentatives de communications (baragouinages, schémas, mimes…) finissent par convaincre leur chef de les mener vers des gens capables de traduire.

Après une semaine de trajet en convoi de chameaux, les vampires et leur escorte arrivent face à une montagne qui a été creusée/aménagée en forteresse. Autour, des habitations humaines et des champs sont exploitées par des humains apparemment particulièrement bien traités. C’est la forteresse d’Alamut, impossible à localiser par des étrangers.

A l’intérieur, un diplomate essaie plusieurs langues avant de s’exprimer en grec. A sa demande, Belisarius entreprend une description succincte de la situation pour laquelle ils ont besoin d’aide. La description est tellement brève que l’Assamite ne comprend pas pourquoi 3 nouveaux-nés viennent en recherche d’assistance. Il se tourne alors vers Eleonora qui soupire depuis plusieurs minutes et lui demande plus d’explication. La situation alors exposée trouble le diplomate. Il annonce alors qu’il va prévenir Ur-Shulgi, le Maître des Sorciers) et Haquim, l’antédiluvien Assamite… Les trio de Nouveaux-Nés sont immédiatement terrifiés par la rencontre à venir.

Devant ces 2 personnages surpuissants, Belisarius est sommé de faire une description complète et précise de la situation. A chaque mensonge ou omission de sa part, il subit instantanément une grande douleur et son corps se marque de trace de coups violents… Lysandros et Eleonora sortent de leur silence pour tenter de minimiser les conséquences d’oublis éventuels.

Une fois renseignés, le duo d’interrogateur indiquent qu’ils vont se charger de la situation et congédient les 3 jeunes caïnites. A l’extérieur de la salle, on leur indique qu’ils seront ramenés à l’extérieur de la zone d’influence d’Alamut. Le trio soupire de soulagement avant de comprendre que la mise en direction de la ville de Tyr se fera sans leur donner/prêter de guide ni de moyen de transport. Il leur faut envisager 5 mois de trajet à travers le désert. La réputation des Assamites (défenseurs de l’humanité, juges des caïnites, grand respect des traditions,... ) prend alors un grand coup et Lysandros et Belisarius commencent déjà à ruminer des idées de vengeance...
Re: Résumé chnonique vampire histoire
dim. 07/07/19 18:01
Bonjour werican
j'aime beaucoup cette histoire. Merci de la partager.
Est-ce que vous continuez à jouer cette campagne ?
Re: Résumé chnonique vampire histoire
mar. 09/07/19 18:15
oui on la joue toujours je ne vais pas tardé à posté la suite
Re: Résumé chnonique vampire histoire
jeu. 11/07/19 19:50
Qu'est devenue la Malkavian que les PJ ont capturée et n'ont pas voulu livrer à Dame Kemis ?
L'ont ils finalement tuée ?
Re: Résumé chnonique vampire histoire
jeu. 11/07/19 20:43
non, ils l'ont livré après que l'un d'eux l'ai lier au sang.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter