Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée
Phorum
Sujet posté par Jack 
Re: Vykos
ven. 17/08/12 17:45
Citation
Jack
Citation
Toturi
Le fait de devenir asexué peut être vu comme une autre version de l'Immaculée Ascension de son grand sire Gesu, qui a mêlé à son propre corps celui d'une femme afin de "devenir entier".

Je trouve cette remarque très pertinente. J'ai en effet l'impression que Vykos avait une relation particulière avec son sire, je ne connais pas bien son sire, mais c'est un ressenti, et l'idée que son sire ait pu être un vrai mentor ne me surprendrait pas. Je vais essayer de creuser cette piste en tout cas. N'empêche, je trouve très troublant ce point commun lié à la sexualité entre un sire et son enfant.

Attention, Ghésu n'est pas le sire de Vykos, c'est son grand sire, et Vykos (du moins à Constantinople) le hait.

Dans le détail Ghésu est le sire et frère de sang de Syméon, qui lui même est le sire de Vykos. Ghésu et Syméon partagent un lien très particulier depuis leurs jours mortels, et Ghésu en a toujours tiré profit au détriment de son frère. Le point d'orgue de cette relation a justement été cette fusion entre Ghésu et cette femme appelée Lilianne. En effet, celle-ci était l'amante de Syméon, et c'est lorsque celui-ci la présente à son frère que l'aîné décide de la prendre et de l'assimiler sans demander l'avis de personne. Après cet épisode, Syméon est divisé, car il sait que son frère lui a tout pris, mais à cause de ce lien il n'arrive pas à lui en vouloir.

En parrallèle, Vykos voue une admiration sincère pour son sire Syméon. Et il est désolé de voir à quel point Ghésu le ronge sans que lui ne réagisse. Dans le Liber constantinopolis, Vykos complote en fait pour détruire Ghésu afin que Syméon soit enfin libéré de son emprise.

Finalement, Ghésu sera détruit pendant la quatrième croisade et Vykos diablera Syméon quelques siècles plus tard, par lassitude. Peut être que les expériences de viol / fusion avec [Tzimisce] et le Dracon ont changé sa vision des choses sur l'asexualité ?

Citation
Toturi
En tout cas, après ça, Vykos est suffisamment étrange pour que Velya lui demande "qu'est ce que tu es ?". On comprends également que Vykos, qui n'était pas Koldun, le devient après cet épisode (dans l'épilogue avec Velya, il utilise clairement des rituels Koldun), en raison de sa "fusion" avec Ilias.

Simple question, ce ne pourrais pas être de la Thaumaturgie ? A Mascarade, Vykos maîtrise uniquement la Thaumaturgie et c'est étrange qu'un homme portant la graine du Dracon apprenne une discipline que ce dernier avait en horreur. D'ailleurs tous les Obertus ont eu interdiction de l'apprendre (le Koldun étant une discipline d'origine démoniaque et le Dracon étant chrétien, ça coinçait un peu).


Manu
Re: Vykos
ven. 17/08/12 20:50
A partir de quel pouvoir cette fusion s'opère t elle ?
avatar Re: Vykos
ven. 17/08/12 21:59
Vu que Velya et Ghésu font cela, et qu'ils sont tous les deux 5ème, au pif, j'dirais niveau 8 :p

Si tu parles de cette fusion-là ^^
Re: Vykos
ven. 17/08/12 22:17
De viscissitude ?
Re: Vykos
ven. 17/08/12 22:58
Dans le players guide to high clans, tu as un pouvoir de Vicissitude 6 qui permet de fusionner les corps. Comme Ghésu a 6 en Vicissitude et Velya 7 (sur sa fiche de Children of the night), c'est peut être bien celui là.

Sinon, moi qui n'utilise pas ce pouvoir (je n'admets qu'un seul type de pouvoir par niveau de discipline, c'est restrictif mais ça permet de pas trop s'éparpiller), je considère qu'avec les niveaux 2 et 3 (sculpture de la chair, sculpture des os) et un peu de patience c'est jouable.


Manu
avatar Re: Vykos
mar. 21/08/12 21:00
Très intéressant tout ça, mais ça sucite encore quelques petites questions..

Je ne peux m'empêcher de rapprocher d'une part le côté Nodiste de Vykos et le fondateur de son clan qu'il a été amené à cotoyer. La question que je me pose du coup, c'est que pense Vykos de son anté ? a t il hériter d'un coté "psychopathe" de son anté qui visiblement est capable de belles atrcoité, y compris sur Vykos ? Le voit-il comme une menace et cela motive-t-il dans son activité nodiste, ou à l'inverse son côté psychopate l'amène-t-il à apprécier l'anté, et dans ce cas, ce serait des autres clans que viendrait la menace ?

J'ajouterais que d'un point de vue nodiste, un anté en activité n'est pas si problématique dans le sens qu'il est déjà éveillé et que l'on a pas à craindre son réveil. Au moins on ne lui sert pas de p'tit déj !
Re: Vykos
mer. 19/02/14 22:02
Citation
Manu
Dans le players guide to high clans, tu as un pouvoir de Vicissitude 6 qui permet de fusionner les corps. Comme Ghésu a 6 en Vicissitude et Velya 7 (sur sa fiche de Children of the night), c'est peut être bien celui là.

Sinon, moi qui n'utilise pas ce pouvoir (je n'admets qu'un seul type de pouvoir par niveau de discipline, c'est restrictif mais ça permet de pas trop s'éparpiller), je considère qu'avec les niveaux 2 et 3 (sculpture de la chair, sculpture des os) et un peu de patience c'est jouable.


Manu

Perso, pour ce qui est des différend niveaux au delà de 5, je dirai qu'on transcende, du coup ça ne me choque pas que deux joueurs avec vici 6 ai chacun un pouvoir différend, mais en aucun cas la possibilité d'apprendre les deux.

Pour ce qui est de la patience, par contre, je ne suis pas de ton avis.
Le Tzi peux modeler sa chair et celle d'autrui, mais en aucun cas mêlé les deux. Le vampire est une créature magique dont les morceaux ôté se changent en cendre, et tout ce qui était vivant meurt et nécrose avec le temps, où, dans le meilleurs des cas, se fait "absorber" par le Tzi et donc disparaît.
De plus, deux vampire relié par le sang finissent par se diabler l'un l'autre après une periode plus ou moins longue de douleur et lutte de volonté, on peux relier le vivant au mort ou le vivant au vivant (selon le Vici6 choisi) mais en aucun cas on ne peux agir sur l'âme, l'esprit, enfin le truc qui se fait détruire en cas d'Amaranthe (marrante, marrante). Je tablerai plutôt sur un pouvoir de niveau 9 ou 10 et/ou du Koldun, pour bien montrer que c'est surporissime et clairement innaccessible aux pj.
Pour remettre les choses en profondeur, amalgamer des humains ensemble pour creer un Vozhd est un long et perilleux rituel de niveau 6-7 (ma mémoire me joue des tours) et cela laisse le cerveaux de la victime dans un état proche de celui d'un légume atteint à la fois de la rage et d'une violente sociopathie, bref, il ne reste plus rien (spirituellement ou psychologiquement) du sujet.

Imaginer qu'une fusion pur et simple est possible et même facile avec un peu de patience, Vici 4 et beaucoup de talent me semble un peu optimiste, compte tenu de la difficulté d'en faire dix fois moins.
Re: Vykos
lun. 20/10/14 21:24
Huit mois plus tard... (mais en réponse à un message qui est arrivé un an et demi mon post précédent alors bon...).
Discussion au long cours ^^

Citation
Scar
Le Tzi peux modeler sa chair et celle d'autrui, mais en aucun cas mêlé les deux. Le vampire est une créature magique dont les morceaux ôté se changent en cendre, et tout ce qui était vivant meurt et nécrose avec le temps, où, dans le meilleurs des cas, se fait "absorber" par le Tzi et donc disparaît.

Dans le cas de Lilianne, c'est exactement ce qui se passe. Ghésu l'absorbe complètement, et tout ce qu'il reste d'elle, c'est son visage sur le torse de l'Obertus.

Citation
Scar
Pour remettre les choses en profondeur, amalgamer des humains ensemble pour creer un Vozhd est un long et perilleux rituel de niveau 6-7 (ma mémoire me joue des tours)

C'est un rituel de niveau 6, qui colle davantage au cas de Velya. Là il s'agit bien d'une fusion puisque la petite Cassidy qu'il s'est collé sur le dos dispose toujours de sa volonté propre, et ils sont tous deux liés par le sang. Velya est koldun (contrairement à Ghésu). Je ne connais pas bien la version officielle du comment de la fusion, mais avec un bon niveau 8 de Koldun, on doit pouvoir creuser cette piste.


Manu
Re: Vykos
jeu. 04/12/14 16:51
Citation
Jack
Ah voilà, on y vient ...

Le vrai débat va commencer : Vykos, devient-il asexué, ou change-t-il de sexe ?

En effet, Sascha n'est pas spécifiquement un prénom féminin (...)

Pour ma part, je dirais plus que ce changement de prénom est de nature à justement faire douter de son sexe, à devenir asexué, plutôt que femme. Ce qui donnerait encore plus de mystère à ce surnom : l'Ange de Caïn.

A travers cette transformation, Vykos chercherait-il une forme "d'ascencion", ou faut-il y voir un rapprochement lié à son activité de noddiste, à la manière d'un culte de Caïn ? Vykos cherche-t-il sa voie vers le Golconde ?

Qu'en pensez-vous ?


Le problème de Vykos, c'est que comme Beckett, Lucita ou Anatole; c'est un "signature charactere"; c'est a dire que WW a sélectionné un personnage par clan pour servir dans les divers textes illustratifs des suppléments. Partant de ça; il y a beaucoup d'informations et il faut parfois remonter quelques générations pour comprendre certain points. Dans le cas qui nous concerne; il faut remonter à Dracon (infant de Tzimisce, sire de Ghesu) pour voir le lien éventuelle avec le coté asexué. On apprend 2 choses au sujet de Dracon dans le cycle des Clans DA :

- > après la 2eme guerre Baali; Tzimisce le choisit pour renaitre via une grossesse à la sauce démon
- > Antoine de Gaule; le 2eme amant de Michel, le viole (et il aime ça).

Déjà, on sent que la lignée va pas être bien nette dans ces domaines, comme un genre de malédiction.

Coté Vykos, que sait on ?
- > Il faisait partit d'une famille noble Hongroise, gamin, il a présenté des signes d'Eveil (comme les mages) et des visions. Quelqu'un parlait du creuset culturel... en terme linguistique, ça penche vers le slovaque ( Vykoste > osseux )

- > Il est envoyé en apprentissage chez les tremere à Ceoris ( encore mages a l'époque, si je ne me trompe pas ou vampire depuis peu). Pas de chance, il se debrouille bien et attire la jalousie d'un mage deja initié : Goratrix. Le code d'Hermes interdisant de tuer un autre mage; il envois l'apprentis cueillir des fraises en nocturne en plein territoire Tzimisce et croise les doigts pour qu'il ne revienne pas. Ceci expliquera par la suite la position délicate des Tremere du sabbat et comment ceux coté Cama recevaient pas mal d'infos a leur sujet.

- > Bien sur, ça ne loupe pas; mais à défaut de tomber sur des "démons" locaux; il tombe sur un raid byzantin venu mettre le grabuge sur les terres transylavnienne. Les byzantins l'étreignent, à la fois car il est noble mais aussi pour enquiquiner leurs cousins (en mode : on vous vole un noble- sorcier). Tout ça ce retrouve dans liber Constantinople, children of the night, cycle des clan, liber transylvania.

- > Pour la période Byzantines, certains points rejoignent la questions de l'androgynie :

- - - > 1 ) On apprend que le concerné n'est pas a l'aise avec son corps (ballot pour un Tzim). Il essaye d'y remédier en se faisant initier à la Voie des Plaisirs par Illias. Le nom de la Voie est assez parlante (cycle des clans + Road of Sin) et entre clairement en conflit avec la Voie du sire et du grand sire (étrangement : Voie du Paradis ). Après mon anglais n'est pas ultime, mais j'ai pas l'impression que ce soit Vykos qui fasse le mec dans le couple ...

- - - > 2 ) On découvre qu'après la mort d'Antoine et la disparition du Dracon; Michel fait du boudin. Syméon et un dénommé Demetrius (un malkav) pensent avoir trouvé l'idée de l'année : Syméon chope son infant; le remodèle a grand coup de vicissitude pour lui donner l'apparence du Dracon, le malkav fait de même avec son esprit et ils envoient le "faux" Dracon servir de sex-toy a Michel. Ce dernier s'en aperçois (sans rire, vue le niveau d'auspex) mais ça ne l'empêche pas de profiter du cadeau. En échange il lui implante le Rêve, faisant de lui son héritier. Notons que cette histoire est effacé des la mémoire du concerné, et ne ressort que via certaines actions de Velya mais explique le point 1 et sera sûrement l'une des deux cause de la diablerie de Symeon avec le conflit de Voie.

- - - > 3 ) L'histoire du viol par Tzimisce en personne et l'implantation de la graine de Dracon déjà évoqué. Le point le plus intéressant étant à mon sens la ressemblance physique entre les trois; faisant de Vykos l'héritier du Dracon et de parèdre de Tzimisce. La parodie monstrueuse de "couple faisant un bébé" allant dans ce sens et excluant de facto Symeon et Ghesu de ces places. D'ailleurs ni Dracon, ni Tzimisce ne prendrons la peine de sauver les deux.

A ce stade, on a un personnage qu'il a servit de "fille de plaisir" a quelques beaux spécimen de tarés... (+ est porteur d'une graine de Dracon + a fusionner avec Illias et un bout de Tzimisce); ce qui doit forcément laisser des traces, d'autant qu'a chaque fois; ça a été apprécié (comme pour Dracon et Antoine).

L'emasculation elle même interviens à la convention de Thorn; où en tant que représentant Tzimisce; il se les arrache pour les balancer au museau d'Hardestadt. Apparemment c'est vraiment à cette époque que commence le délire androgyne.

Là pour le pourquoi, aucune idée. Comme certain l'ont souligné, il ne suit pas la voie des Métamorphoses; du moins en apparence. Et en prime il a souvent changer de Voie. L'hypothèse qu'on peut faire; c'est qu'étant imprégné par l'Ainé et Dracon; il est a une étape supérieur de la Voie des Métamorphoses, et outre changer son aspect physique (qui rappelle de plus en plus celui de l'Ainé), et sa nature, il est aussi mutable sur sa philosophie... sans pour autant être sur la Voie des Meta car il l'incarne par essence. Autre chose : comme l'a souligné Manu; fusionné avec deux "entités" pour qui le genre soit ne veux plus rien dire depuis longtemps (Tzimisce), soit n'a jamais voulu rien dire ( Dracon semblait être une "créature" de son vivant) doit permettre de sacrement relativiser les choses dans ce domaine. A cela, on peut sûrement ajouter une bonne dose de sado masochisme.

quand au terme "ange" n'oublions pas que Vykos est aussi le dépositaire de l'heritage de "l'archange" Michel. On reste dans le même thème.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12/04/2014 17:03 par Ashgar Hamadani.
Re: Vykos
jeu. 04/12/14 17:44
(Suite, vue que c'est un peu long grinning smiley )

Points annexes :

- > le koldunisme.
La haine du koldunisme de la lignée de Dracon ne viens pas d'une question de christianisme et de diable. En fait il y a deux raisons :
- Quand il a accouché de Tzimisce; il a vue que la copie était corrompue et a mit ça sur le coup de l'influence de Kupala. Et là il s'est interdit le koldun. Et au final, vue ce qui est arrivé a Yorack qui a écouté Kupala, on peut dire que Dracon a eu raison.
- Il pense que l'étreinte foireuse de Ghesu est lié a un sort de Koldun; et l'a interdit à sa lignée, et aux serviteurs de sa lignée (Obertus + Enfant du Dracon)


- > l'Héritage de l'Ainé
Copie d'un bout de l'armorial qui me sert pour un rôle de tzim généalogiste sur un forum



Si Lambach est clairement l'agent passif du vieux, que deux autre gugus dont le nom m'échappe (un est de la Main noire) jouent les rôle d'agents d'actif; pas mal de choses pointent une partie de la clique de Dracon comme les dépositaires de l'héritage. Et plus précisément cela semble concerner Tzimisce / Dracon et Vykos. Syméon, Ghesu et le reste paraissant exclus de l'équation. Essayons de recoller les bouts :

- 1ere Cité : Tzimisce, encore mortel était un mage et un prophète se fait choper par Irad qui lui injecte sa Bête via un protéan de haut niveau. Le mortel assimile et survit a l'expérience. Puis Enoch décidant de faire mumuse aussi l'étreint. (CB 1er ed)

- Même endroit : Tzimisce se l'a joue tisserand, se fait jeter des tomates moisies car il tisse des humains. S'en suit une engueulade avec les frères et cousins au sujet des humains car l'Ainé considère que ces derniers ne doivent servir qu'a se nourrir et a se vêtir (sous entendu, il les exclus de l'étreinte). L'ainé prend ses cliques et ses claques et se barre.

- L'ainé étreint des ""Dieux"" (Byelbog /Triglav), une pelleté de Chaman / Mages / Sorciers; et une Créature ayant des pouvoirs (Dracon). Pas de simples humains dans la liste sauf peut être Lambach (mais là on est sur un perso ayant beaucoup de contradiction dans les livres).

- Dracon devient son préféré... peut être parce qu'il était le moins représentatif des humains. On peut aussi s'interroger sur ce qu'était Dracon... au vue de son nom, le lien avec les dragons est assez évident mais la manière de l'interpréter est complexe. Etait ce une de ces bestioles (émanation du Wyrm ? truc changeling ? ) qui ont donné naissance aux légendes sur les dragons ? Quel lien avec le symbole du clan (symbole présent avant son étreinte ? ou apparut après ? ). Bref, beaucoup de flou mais il semblerait que l'Ainé l'ai vue comme un concentré de sa philosophie.

- Ghesu et Symeon n'ont pas été choisit par le Dracon (ils sont récupéré par Michel) et ne sont pas approuvés par l'Ainé. Ils semblent être des humains ayant quelque chose d'assez spécial ( ça pointe peut être vers du pseudo exalté, mais pas de preuves) pour fasciner le Tzimisce et le Ventru mais des humains quand même. Pas des mages / chaman ou autre.
En cela ils ne suivent pas les critères de l'Ainé en terme d'étreinte. Ainé qui d'ailleurs envoi des Emissaires pour empêcher l'étreinte de Ghesu (prophétisant des malheurs et menaçant de malédiction le sire et l'infant). Peut être que le sang du Vieux a des soucis de compatibilité avec les simples humains ? ( au niveau des basses géné; à l'heure des sang de navets, le problème ne se pose pas). En cela, ils ne sont pas éligible en temps qu'heritier, malgrès tout la structure ghesudienne.

- Gardienne de la Foi et Zdravka. Là on est sur deux lignées spécifiques, le 2eme et surtout Nikita sont des agitateurs / destructeurs de Foi. Coté Gardienne et tout ce qui en découle ( y compris les Enfants de Dracon ); on est sur des super bibliothécaires / archivistes encore très endoctriné par les délires mystiques de Ghesu. Vykos lui même dis que les "Enfants de Dracon" se sont éloignés de l'enseignement du Dracon. Comme dans le cas précédent; pas élignible comme heritiers.

- Vykos. Finalement il faut passer à la génération suivante pour trouver un vampire qui correspond aux critères de l'Ainé dans la lignée de Dracon. Ex Mage comme Tzimisce, ressemblant physiquement au Dracon (merci Symeon) qui lui même ressemble a l'Ainé (sous sa forme humaine) en moins animal (cycle des clans). L'implantation d'une graine sonne comme le remake de ce qui était arrivé après les guerres Baali; mettant l'Ange comme nouveau "préféré" et actuel dépositaire d'un double (tzim + dracon) voir triple (Michel) héritage. Ce qui amène a pas mal de question sur l'Ainé et la fondation du sabbat ( que ça soit via Vykos ou Lugoj)

Citation
Jack

J'ajouterais que d'un point de vue nodiste, un anté en activité n'est pas si problématique dans le sens qu'il est déjà éveillé et que l'on a pas à craindre son réveil. Au moins on ne lui sert pas de p'tit déj !

Il est vrai qu'il est dis que Vykos traque les anté en torpeur, mais a aucun moment il n'est dis qu'il traque l'Ainé alors qu'il sait qu'il est vivant (soit par son expérience, soit dans les courriers des suppléments Gehenne). Finalement, Vykos est probablement un des innombrables agent de l'Ainé; qui a l'époque d'Enoch n'aimait pas ses congénères a cause de leur manie de se mêler aux humains et qui a refusé de jouer sur l'échiquier politique avec eux.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter