Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée
Phorum
Sujet posté par Heartofwendigo 
Petite question sur la mort à WtF...
lun. 31/10/11 07:38
Bien le bonjours à vous tous, poilus de tout horizon.

Ma question du jour est certes simple à première vue mais dont aucun supplément en ma possession ne semble éclairer ma lanterne fumeuse.

Un Uratha passera l'arme à gauche tôt ou tard et dans le cas d'une mort violente dans le monde physique, il est plutôt simple et logique d'imaginer les conséquences de la mort. OR
prenons le cas d'un décès prématuré se déroulant dans l'Hisile.
Un Uratha "passe" complètement dans le monde spirituel, emportant son enveloppe physique avec lui. Donc question est : So l'Uratha meurt dans l'Hisile, que devient l'enveloppe physique du mort ? Sert-elle de repas aux esprits ? se nourrissent t'il juste de l'Essence encore présente en lui et abandonne le cadavre ? Le cadavre pourrit-il et se décompose-t-il normalement ? Et peut-on emporter le corps d'un compagnon tombé dans le monde spirituel pour l'enterrer dignement dans le monde physique ? de plus, un cadavre est il considéré comme un objet "normal" en terme de règles et peut-on le "dévouer" pour le sortir de l'hisile par un locus si les autres moyens ne sont pas possibles ?

Heart, désolé, que de questions aujourdh'ui !
Re: Petite question sur la mort à WtF...
lun. 31/10/11 12:45
Intéressant comme question. Voilà comment je vois les choses:

Lorsque le Loup-garou "fait le pas de côté" il transforme son corps en matière spirituel, ce qui lui permet d’interagir avec tout ce qui compose le royaume des ombres (qui est fait entièrement de matière spirituel, le sol, les murs... tout). Dès lors que devient son corps si il meurt dans cet état? (merci au passage de ne pas poser la question encore plus compliquée de ce que devient son esprit...)

Et bien de toute évidence il ne se décomposera pas puisque premièrement il n'est pas composé de matière organique mais d'essence et d'autre part il n'y a pas de bactérie ou d'insectes ou quoi que ce soit qui puisse participer au processus de décomposition.

Par contre je considèrerais que tous les esprits peuvent venir vider la réserve d'essence qui restait au loup-garou au moment de sa mort. De plus certains esprits (charognards, pourriture, mort...) peuvent extraire de l'essence du cadavre en suivant une règle du genre un point d'essence=une blessure contondante qui s'ajoute à toutes les blessures que le loup-garou avait au moment de mourir. Ce système simulerait l'idée que les esprits se nourrissent de ce qui reste, qui n'a pas été détruit et le consomme, en laissant un peu moins aux suivants. Lorsque toutes les cases de santé ont été remplies avec des dégâts aggravés, toute l'essence a été consommée, le corps a en quelque sorte été détruit et disparait dans un nuage de poussière ou un autre effet visuel du même genre.

Maintenant si la meute du mort veut éviter ce qu'ils peuvent naturellement considéré comme une dégradation. Je dirais que la première chose c'est qu'ils peuvent facilement le ramener au moins jusqu'à leur locus. De là ils peuvent éventuellement souhaiter le ramener dans le monde matériel, pourquoi pas en effectuant le rite de dédicace dans l'Hisil. Mais la solution la plus simple me semblerait plutôt d'utiliser le rite funéraire (décrit dans le livre de base). On pourrait alors imaginer que toute l'essence qui reste (à la fois dans la réserve et celle que les charognards auraient pu obtenir en s'attaquant au cadavre) est intégralement transférée au Locus. Ça me parait une solution tout à fait digne, considérant qu'une part de leur ami vivre maintenant d'une certaine manière dans leur Locus, comme un esprit invisible mais bienveillant. De plus ça donne une utilité à un rite que les PJs risquent de souvent négliger en raison de son absence relative d'utilité autre que purement roleplay.
Re: Petite question sur la mort à WtF...
mar. 01/11/11 04:31
merci beaucoup pour tes idées et tes précisions ! Je partage un peu ce genre de point de vue sur la question mais ça restait flou. Pour ce qui est de " l'esprit" du mort, il peut y avoir plusieurs résultats. La mort d'un Uratha étant souvent violente, elle gardera un impact fort sur l'Hisile. Certains devenant des esprits ancêtre, d'autres pouvant potentiellement devenir des fantômes bourrés de ressentiment ou très perturbés, Ou tout simplement devenir une part intégrante du locus. Le soucis avec cette dernière partie étant que pour alimenter un locus et le faire grandir, il faut une essence compatible avec son influence. je pense que ce ne soit pas l'essence du garou transférable mais ses points de renom compatible avec le locus peut-être ?

un autre possibilité restant de céder le " corps " au totem pour qu'il se renforce mais c'est risqué vu la règle des Choeurs spirituels. En effet, un esprit mangeant un Uratha risque bien de tourner Magath non ?

Merci pour les pistes de réponses et j'aime beaucoup l'idée du rite funéraire devenant utile^^
Re: Petite question sur la mort à WtF...
mar. 01/11/11 15:36
Je pense justement que le rite funéraire pourrait avoir pour utilité de résoudre ces problèmes de compatibilité en "purifiant" l'essence du mort (c'est à dire en faisant en sorte qu'elle ait une résonance neutre ou compatible avec les Vertus du mort).

Ça peut aussi être vu comme un moyen de s'assurer que l'esprit du mort reviendra sous la forme d'un bienveillant ancêtre plutôt que comme un fantôme ou tout autre possibilité bien moins cool que tu pourrais imaginer.

A nouveau tout dépend du genre d'ambiance que tu veux donner ou des éléments que tu veux inclure dans tes scénars. Mais globalement je pense qu'il faut garder l'idée que laisser le cadavre tel quel aura des conséquences néfastes (fantôme, attroupement d'esprits bizarres...) et que au contraire le ramener au Locus et mettre en œuvre un rituel ou une autre tâche pouvant faire l'objet d'une intrigue permet d'en sortir par le haut avec des conséquences à la fois roleplay (la paix de l'âme du mort, un deuil satisfaisant pour les survivants...) et techniques (bonus d'essence pour le Locus ou le Totem, retour du mort sous forme d'un esprit protecteur...). Les possibilités sont vastes mais l'important c'est de souligner que les Urathas, au-delà de l'aspect guerrier sont un peuple à part avec leurs coutumes, leurs rites et que la meute est une communauté soudée qui peut être affectée par la mort d'un de ses membres.

Si on part sur des considérations de méta-jeu, c'est valorisant pour le joueur aussi si le personnage décédé était un PJ de voir que la mort de son perso n'est pas vécue comme un évènement anodin par les autres. Ça crée aussi une dynamique intéressante sur ta table.
Re: Petite question sur la mort à WtF...
mar. 01/11/11 20:00
je suis entièrement d'accord avec toi TomF et surtout sur la dernière partie de ton message sur le Metaplay. c'est très important de conserver une bonne ambiance sur une table WOD et si ça se fait en moussant un peu les joueurs c'est pas plus mal. Il y a parfois des morts bien débiles dans le WOD2...

Heart.
Re: Petite question sur la mort à WtF...
mer. 02/11/11 00:14
En tant que MJ comme en tant que joueur, je ne peux qu'être d'accord.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter