Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée
Phorum
Sujet posté par mattboggan 
Mon propre Changeling situé dans l'Hiver.
mar. 13/01/09 08:55
Bonjour,

Certains d'entre vous me connaissaient peut-être. Depuis plusieurs années, je développe ma propre version de Changeling, une 3e édition en quelque sorte, qui se passe alors que l'Hiver est arrivé sur les Terres Eveillées. J'y ai intégré les quelques éléments de Changeling: the Lost qui m'ont paru intéressants.

Voici une présentation:

Introduction au Monde de Demain

Le Monde de l'Hiver

C'est l'Hiver.

Il fut un temps, il y a bien longtemps, les fées vivaient aux côtés des hommes. Les hommes rêvaient et cauchemardaient, donnaient un nom à leurs aspirations et leurs peurs, donnant ainsi naissance aux fées. Les fées les inspiraient à leur tour, donnant naissance à de nouveaux rêves et de nouveaux cauchemars. C'était le Printemps, l'Age d'Or des légendes.

Mais les fées se livrèrent une terrible guerre pour déterminer qui d'entre elles ou des hommes, étaient les créateurs et qui étaient les créatures. Cette guerre s'acheva lorsque les fées de la lumière – les Tuatha dé Danaan – enfermèrent les fées des ténèbres – les Fomorians – dans les profondeurs du Songe. Victorieux, les Tuatha dé Danaan érigèrent les Brumes, la barrière séparant le monde des hommes, les Terres Eveillées, du monde des rêves, le Songe, où se trouve Arcadia, le pays des fées. Puis, les Tuatha dé Danaan, à leur tour, quittèrent le monde éveillé pour disparaître dans le Songe, laissant derrière eux leurs enfants pour veiller sur le monde des hommes. Ce fut la Séparation du monde des rêves d'avec celui des hommes.

L'Eté succéda au Printemps. La présence des Brumes avait mis fin à l'Age d'Or et avec le départ des Fomorians et des Tuatha dé Danaan, une étincelle vitale s'était éteinte, une certaine innocence avait disparu. Les fées continuaient leur danse insouciante cependant, inspirant les hommes – leurs chefs, leurs artistes, leurs fous. Parfois, elles kidnappaient des hommes pour les emmener en Arcadia. Certains revenaient, doués d'étranges pouvoirs et devenaient de grands héros, des rois légendaires ou des fous à la raison vacillante. Les fées continuaient de visiter certains lieux de la Terre – forêts enchantées, marais hantés, montagnes sacrées ou autres lacs mystérieux – que les hommes évitaient tacitement au risque d'encourir le courroux du Bon Peuple.

Mais le monde éveillé changeait et les fées sentirent un frisson. Une grande marée se levait, menaçant de les engloutir tous. Certaines quittèrent leur pays d'enchantements pour explorer les causes de cette nouvelle menace mais échouèrent ou furent transformées, happées par le monde des hommes et sa cruauté. De l'Orient se leva une terrible menace qui balaya soudainement les fées: les Croisades semèrent la haine en Orient, la guerre de Cent Ans sema la dévastation en Occident, la Peste Noire ravagea les hommes, l'Inquisition chassa les sorcières, vampires et autres hérétiques, reléguant les fées au rang de démons. Une vague de désespoir, de haine et d'intolérance engloutit les hommes et, avec eux, les fées. Ce fut l'Eclatement et la fin de l'Eté.

Les fées quittèrent la Terre en masse, fuyant la Nuit sans Fin qui les anéantissait. Le Haut Roi d'Arcadia ordonna la retraite. La plupart des fées fuirent la Terre, fermant derrière elles les sentiers et les portes qui menaient dans le Songe et en Arcadia. Certaines fées choisirent ou furent contraintes de rester sur Terre. Parmi elles, les Perdues s'enveloppèrent dans les enchantements les plus puissants et disparurent dans leurs lieux enchantés. D'autres prirent la forme d'humains afin de cacher leurs fragiles formes féeriques d'un monde qui ne les acceptait plus, devenant ainsi des créatures ni fées ni humaines ou les deux – des changelins. Les siècles passèrent et les changelins s'adaptèrent à une réalité froide, à un monde qui ne croyait plus en eux, à la Banalité des hommes. Coupés du Songe et d'Arcadia, vivant aux marges de la société des hommes avec les exclus, les difformes, les ratés, formant des gildes, les changelins inventèrent une nouvelle culture de vagabondage et de liberté, entretenant la flamme vacillante de l'imagination et des rêves. C'était l'Automne.

Puis, à nouveau, les actions des hommes conspirèrent pour changer le tissu de la réalité. Lorsque les hommes lancèrent une fusée vers la Lune, l'astre féerique, et qu'ils chantèrent leurs révoltes et trouvèrent la plage sous les pavés des villes, l'imagination et le rêve brûlèrent à nouveau dans le cœur des hommes. Les sentiers et les portes du Songe s'ouvrirent pendant un bref moment, laissant les fées entrer sur Terre pour la première fois depuis six siècles. Mais ce ne fut qu'une parenthèse enchantée et bientôt le Songe et les Terres Eveillées se séparèrent à nouveau. Les fées furent prises au piège sur les Terres Eveillées et leurs fragiles essences féeriques se dissolvaient face à la Banalité du monde qui se réaffirma. Elles n'eurent d'autres choix que de devenir à leur tour des changelins.

La réunion des deux groupes de changelins, les anciens, les roturiers, et les nouveaux, les nobles, fut difficile – l'incompréhension et les reproches mutuels engendrèrent la peur et la haine. Bientôt, les changelins étaient en guerre. En Europe, les seigneurs et les dames des fées rétablirent vite les royaumes féeriques disparus 600 ans plus tôt. En Amérique du Nord, la Guerre de l'Accord ne s'acheva que grâce à l'intelligence et au charisme du nouveau Haut Roi des fées, David Ardry ap Gwydion. Il créa le Parlement des Rêves où toutes les fées pouvaient siéger pour le conseiller dans son règne. Ainsi fut fondée Concordia, son nouveau royaume. Le règne de David fut juste et prospère. Pendant 30 ans, les fées, nobles et roturiers, vécurent en paix, cherchant à faire renaître le Songe sur la Terre. Pendant un moment, elles crurent y être parvenues.

Las! Alors que le XXe siècle touchait à sa fin, le Haut Roi David, qui venait d'épouser la Princesse Faerilyth, nièce du Roi Meilge ap Eiluned, disparut dans de mystérieuses et troublantes circonstances. En même temps, l'épée de David, Caliburn, l'épée des rois, apparaissait dans les mains d'un jeune barde, Seif Raushan, ce qui signifiait que David était mort ou avait abdiqué son trône. La dissension et les anciennes rancoeurs réapparurent, attisées par les ambitions de chacun pour succéder au trône de Concordia. Tandis que plusieurs monarques se déclaraient candidats pour devenir Haut Roi, Faerilyth annonçait qu'elle chercherait son époux, protégée par Lleu Ardwyad, le cousin de David. A nouveau, les fées furent en guerre.

Le climat de guerre ainsi que le millénarisme ambiant dans le monde humain furent peut-être à l'origine d'un évènement sans précédent: la Semaine des Cauchemars pendant laquelle s'ouvrirent les anciennes routes menant aux Royaumes Ténébreux où vivaient les Fées Sombres, anciens serviteurs des Fomorians. Les Fées Sombres se ruèrent sur la Terre, goûtant aux rêves – mais surtout aux cauchemars – des hommes pour la première fois depuis des millénaires, empoisonnant les rêves des hommes avec leurs sombres enchantements. Toutefois, les Sombres Fées n'étaient que les hérauts d'un péril plus grand encore qui guettait: le retour des Fomorians.

Dans le Songe, depuis la Séparation, les enchantements tissés il y a bien longtemps par les Tuatha dé Danaan qui retenaient les Fomorians prisonniers perdaient de leur force. Avec les atrocités du XXe siècle, certains s'étaient même éveillés de leurs millénaires de sommeil fantasmagorique. Les plus jeunes Fomorians, les Fomorians Blancs, rebâtissaient déjà leur ancienne Cité d'Albâtre dans la Forêt des Mensonges, préparant le retour de leurs cousins plus puissants encore, les Fomorians Rouges.

Avec le réveil des Fomorians, il apparut qu'un artefact légendaire, le Casque Triomphant des Lamentations, deviendrait la clé de leur réveil ou de leur défaite. Le Roi Harroth Balor convoitait ce casque: son ambition était de devenir l'un des Fomorians Rouge et de régner sur l'Hiver à venir. Mais les Prophètes de l'Hiver, une gilde de changelins déterminés à contrecarrer les plans de Harroth, s'allia avec Lir, la Reine des Glaces et servante de la Cour Blanche, pour l'en empêcher. Assemblant les neuf clés qui ouvraient le Casque Triomphant des Lamentations, détenant entre leurs mains le pouvoir de maîtriser les rêves et le Destin, les Prophètes de l'Hiver choisirent de fermer les derniers sentiers et les dernières portes qui reliaient les Terres Eveillées au Songe, apportant un Hiver de Banalité plutôt qu'un Hiver de Cauchemars.

Pendant ce temps, sur les Terres Eveillées, les fées jouèrent le dernier acte de leur tragédie. Un groupe de chevaliers modernes partit à la recherche du Haut Roi David qu'ils retrouvèrent perdu parmi les hommes ayant oublié qui il était. Lui faisant boire à la Coupe des Rêves, il se souvint…

Pendant son absence, un chevalier jusque là inconnu, Danwyn ap Gwydion s'était présenté pour devenir le nouveau Haut Roi. Faerilyth, afin de préserver Concordia, l'œuvre de paix de son époux, avait finalement consenti à l'épouser. Seif Raushan lui avait donc remis Caliburn. Peu de temps après, Lleu avait enlevé Faerilyth pour la soustraire à Danwyn et pour pouvoir enfin l'aimer. David réapparut donc et chercha sa femme. L'emportant contre Lleu, il partit combattre Danwyn, l'imposteur qui régnait, qui n'était autre que le fils que David avait eu avec sa sœur Morwen lorsqu'ils étaient en Arcadia. Ainsi le père, armé d'une lance, et le fils brandissant Caliburn, s'entretuèrent dans une terrible bataille, rejouant ainsi ce qui est peut-être la plus vieille histoire du monde.

Après que la poussière soit retombée sur les champs de ces dernières batailles, les fées découvrirent un monde sans imagination. L'Hiver était venu. Un Hiver de Banalité tel qu'il fut décidé par les Prophètes de l'Hiver. Les fées quittèrent alors les Terres Eveillées lors de l'Exode à la Lueur des Etoiles, laissant les hommes se souvenir d'elles dans leurs rêves et leurs cauchemars.

Sauf vous.

Les portes d'Arcadia, le pays des fées, se sont fermées à jamais et cependant vous avez choisi de rester dans ce monde froid et banal. Peut-être parce que vous n'avez pas eu le choix, peut-être par désir de goûter aux rêves et aux cauchemars des hommes dont vous êtes friand, peut-être encore parce que vous accomplissez les dessins de puissances supérieures. Fée, Sombre Fée ou autre créature du Songe, humain kidnappé il y a bien longtemps et revenu sur Terre alors que les fées l'ont désertée, vous êtes confronté à un monde qui ne croit pas en vous, qui ne veut plus de vous. Un exilé parmi les exilés, un étranger dans toutes les foules, vous devez survivre et, qui sait, peut-être, œuvrer pour faire revenir le merveilleux et le Songe sur les Terres Eveillées. Pour que l'Hiver ne soit pas l'Hiver Eternel ou l'Hiver Sans Fin. Pour que, après l'Hiver, revienne un nouveau Printemps.

Il était une fois…
Re: Mon propre Changeling situé dans l'Hiver (suite)
mar. 13/01/09 08:57
Suite de la présentation

Des fées et des hommes

Dans Changeling: Le Monde de Demain, les protagonistes incarnés par les joueurs sont très variés:
• Des chimères, des rêves ou des cauchemars qui peuplent le Songe mais qui, dans les temps chaotiques de l'Hiver, se sont retrouvées sur les Terres Eveillées. Survivre dans ce monde froid et cynique est une gageure.
• Des fées ou Kithain, enfants des Tuatha dé Danaan, incarnant les rêves des humains – et leurs cauchemars. Divisés en deux Cours, la Cour Seelie (de l'honneur, du jour, de la beauté et de la chevalerie) et la Cour Unseelie (du chaos, de la liberté, de l'anarchie) qui s'opposent, les Kithain ne sont plus très nombreux sur les Terres Eveillées depuis l'Exode à la Lueur des Etoiles.
• Des fées sombres ou Adhene, serviteurs des Fomorians, mais dont beaucoup se sont affranchis pendant les millénaires de sommeil de leurs anciens maîtres. Incarnant les désirs subconscients des humains, les Adhene sont très désunis et individualistes.
• Des Thallain ("étrangers"winking smiley, des fées transformées par les Fomorians et à leur service.
• Des Inanimae, des fées des rivières, des arbres, du vent et de la terre, à l'écart du conflit entre les Tuatha dé Danaan et les Fomorians. Les Inanimae se sont endormis depuis l'arrivée de l'Hiver. Et nul n'en a encore aperçu un seul depuis…
• Des Egarés, des humains kidnappés par les fées et emmenés en Arcadia où ils ont été des esclaves au service des nouveaux maîtres de la Féerie. Là-bas, leur corps et leur esprit se sont transformés au contact de la Féerie. Se souvenant de leur origine et de leur foyer, ils se sont enfuis et sont revenus sur les Terres Eveillés où ils se rendent compte avec effroi et désespoir que le monde les a oubliés, que les fées ont souvent laissé un simulacre, un double, une chose qui vit leur vie à leur place.
• Des Kinain, des humains ayant le sang des fées coulant dans leur veine. Extrêmement rares dans notre monde moderne, les familles dont les liens avec le Bon Peuple remontent à la nuit des temps ont peu à peu disparu. Aujourd'hui, même ceux qui portent encore en eux cet héritage l'ignorent le plus souvent.

Le jeu a lieu sur les Terres Eveillées, c'est-à-dire dans notre monde et à notre époque. Les personnages sont confrontés à un monde qui ne croit plus en eux et dans lequel il faut survivre. De plus, la guerre entre les enfants des Tuatha dé Danaan et les serviteurs des Fomorians a repris dans le Songe. Les Fomorians se sont réveillés et ont envahi le Songe. Leur domination se fait même sentir jusque sur les Terres Eveillées. Les personnages sont pris dans ce conflit millénaire et doivent choisir leur camp: la lumière (mais en l'absence des Tuatha dé Danaan) ou les ténèbres qui progressent sans cesse avec le retour des Fomorians.

Les Voies

Pour pouvoir vivre ou survivre sur les Terres Eveillées, dans un monde hostile qui ne croit pas aux fées, ces dernières ont plusieurs solutions ou Voies:
• La Voie Secrète: Les Inanimae et les fées perdues suivent cette voie. Elle consiste pour une fée à fusionner avec un lieu, un objet, un élément naturel. Les fées qui ont suivi cette fois sont endormies aujourd'hui et semblent bel et bien perdues.
• La Voie de l'Automne: Les Adhene, les Thallain et quelques Kithain suivent cette voie. Il s'agit pour la fée de se manifester directement sur les Terres Eveillées sous sa forme de rêves ou en possédant les rêves d'un humain qu'elle contrôle. Cette voie est la moins définitive: la fée ne se lie pas avec un humain de manière permanente mais elle est extrêmement vulnérable à la Banalité. Certaines fées qui suivent cette voie l'ont suffisamment explorée pour développer un Art féerique qui leur permet de mieux contrôler les esprits endormis des humains et même pour apparaître directement dans le monde éveillé tout en se protégeant de la Banalité.
• La Voie Changeling: Il y eut plusieurs variantes de cette voie. Aujourd'hui deux disparaissent et une devient commune.
La plus ancienne variante consistait pour les fées à enlever un humain (souvent un nouveau-né ou un enfant) et à le remplacer par l'une des leurs. Ainsi, l'enfant-fée grandissait parmi les humains, ce qui lui permettait de développer une certaine immunité à la Banalité. Cependant, beaucoup d'enfants fées mourraient très jeunes malgré tout, succombant à la Banalité, à la foi chrétienne lors du baptême… Aujourd'hui, les fées semblent avoir renoué avec cette voie: elles enlèvent des humains, les remplacent par un double féerique, et certains de ces humains kidnappés reviennent sur les Terres Eveillées. On les appelle les Egarés.
Peu avant l'Eclatement, les fées ont exploré une autre variante de la Voie Changeling: il s'agissait pour une fée de fusionner avec une âme humaine et ensuite de s'incarner dans le corps d'un humain à naître. La fée grandissait comme un bébé humain et attendait de s'éveiller à sa véritable nature féerique lors de sa Chrysalide. Puis, elle traversait trois âges – gamin, vaurien puis grincheux – avant que la fée ne s'endorme à jamais, attendant la mort de son corps humain pour se réincarner. Il existe encore quelques uns de ces changelins dans le monde de l'Hiver, mais ils sont très rares.
Lors de la Résurgence, les seigneurs et dames fées ont choisi de posséder des corps humains déjà adultes (ou adolescents), chassant l'âme de l'humain qui était emmenée en Arcadia où son destin était inconnu. Par contre, à la mort du corps humain, la fée semblait mourir également car nulle fée ayant suivi cette voie ne semble s'être réincarnée. Aujourd'hui, la très grande majorité de ces fées ont quitté les Terres Eveillées pour l'Arcadia lors de l'Exode à la Lueur des Etoiles.

Entre deux mondes

Pour les enfants du Songe – qu'ils soient des fées nées des rêves et des cauchemars ou des hommes transformés par la magie de la féerie – l'équilibre entre la folie de la féerie et l'oubli du quotidien de la société humaine est très délicat à maintenir. Les changelins sont en permanence sur le fil du rasoir. Ils sont déjà fous, au regard de la société humaine. Ils voient la beauté où personne d'autre ne la voit – dans la peine qui entoure l'enterrement d'un être aimé, dans le cri de douleur d'une fille qui se tord la cheville en cours de gym. Pour eux, un clochard pouilleux est en réalité un honorable géant en quête ou un punk avec de multiples piercings est un bonnet rouge assoiffé de sang. Les changelins voient le monde non tel qu'il est mais tel qu'il pourrait être. De ce fait, ils s'isolent du reste de la société et peuvent sombrer totalement dans la folie féerique, le Tumulte, s'enfermer dans un univers imaginaire intérieur.

A l'inverse, s'ils oublient leur aspect féerique, s'ils ne nourrissent pas leur imagination, les changelins risquent d'oublier ce qu'ils sont en réalité et d'être engloutis par la Banalité du monde, menant alors une vie terne et morne… en attendant leur mort.

C'est cette lutte – entre la lumière et les ténèbres, entre la folie et l'oubli – que vous racontez en jouant à Changeling.
Re: Mon propre Changeling situé dans l'Hiver (suite)
mar. 13/01/09 08:58
Des commentaires? Des idées?

Si vous voulez découvrir le blog né de ce Monde de Demain, allez voir ici:

www.w-o-t.blogspot.com
Re: Mon propre Changeling situé dans l'Hiver (suite)
mer. 14/01/09 11:44


Cela me plait beaucoup, et me donnerait presque envie de me remettre à Changelling ^^

En tout les cas, je pense que la lecture de ces quelques paragraphes aura définitivement modifier mon imaginaire sur les Fées dans mon WoD.
Rien que pour ça: MERCI!!!


Sinon, qu'en est il des mécaniques de jeu (bah ui, c'est important aussi ^^).

Tu y as déjà pensé (j'imagine que oui) ?

Utilises tu un mix des règles de Changelling: Le Songe, de Faes DarkAge et peut-être de Changelling: The Lost?


Comment creer un personnage?
Le Songe est il toujours accessible? Des Chimères?
De la magie équivalente aux Arts?
Glamour/Banalité?

Et tant d'autres choses...
Re: Mon propre Changeling situé dans l'Hiver (suite)
mer. 14/01/09 16:59
J'utilise les règles de C:tD, notamment les Arts et les Royaumes (mais également les Attributs, Compétences et seuils de difficulté, car le nouveau système WW encourage l'optimisation à outrance).

J'ai repris des idées de cantrips dans C:tL mais je n'utilise surtout pas le système de magie qui est anti-poétique au possible puisque le principe est de rajouter des dés aux jets. Or, dans C:tD, l'idée des charmes est de faire des effets en termes d'histoire et non en termes de jets de dés.

J'ai fait une refonte complète des Arts en reprenant le travail que Chris Howward et moi-même avions effectué pour le Book of Glamour mort-né.

J'ai par contre repris les systèmes de serments de C:tL qui est très flexible et, pour le coup, très intéressant, très "magique" et qui renforce les interactions avec les humains.

Le Songe n'est plus accessible. Il n'y a plus de lieux enchantés (au revoir les réservoirs à Glamour pour PJs et scénarii bourrins): les fées doivent trouver le Glamour chez les humains.

Sinon, la création des persos n'a pas changé à deux trois détails près (un point permanent en Banalité en plus si un joueur veut jouer un changelin qui a traversé l'Hiver -- et c'est le seul moyen de jouer un changeling à l'ancienne car plus aucun changelin n'a de Chrysalide) et j'adapte les Egarés en leur enlevant ce Trait de Clarity tout pourri et en le remplaçant par Banalité. Par contre, la Glamour est géré comme à Lost c'ad que même un Egaré ou un changelin qui n'a qu'un perm en Glamour a accès à 10 pts temp.

HS
mer. 14/01/09 19:29
Citation

(mais également les Attributs, Compétences et seuils de difficulté, car le nouveau système WW encourage l'optimisation à outrance)

Tout à fait HS donc, mais je vois pas où. Par expérience, c'est plus dur d'optimiser en WoD 2, et surtout tu le "paye" plus cher (en terme de résultats) à cause de l'augmentation générale de difficulté.

Hurleur, juste pour dire.
Re: HS
jeu. 15/01/09 08:25
Hurleur Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> Citation:
>
> Tout à fait HS donc, mais je vois pas où.

Je comprends pas ce que tu veux dire.


Re: HS
jeu. 26/02/09 10:52
Yo Matt

Waouh, Super, Génial, tout quoi!

Alors moi aussi ça me donne envie de me remettre vraiment dans Changelin
Tu as réussi une parfaite synthèse au niveau du background entre les 3 jeux féerique : DA Fae, Changelin et Lost

Alors je dirai maintenant aprés ce hors d'oeuvre j'ai trés faim, notemment de découvrir un système de magie féerique remis à plat

Et quid du background je veux dire donne en plus

Un résumé de la guerre des cours en DA
Un résumé de la storyline changelin (par rapport à la guerre de succession du Roi David)
Un résumé de l'Hiver et du Time of Judgment (je crois que Better avait donné sa vision pour ceci)

En tout cas merci pour ta synthèse, ça m'a fait grand plaisir d'approfondir et de revenir sur Changelin

Bravo et continue l'Ami

ps : le book of glamoor, y a pas moy qu'il tourne ?
C'était ce que vous deviez faire pour réaliser un book of the world sur le modèle A world of Darkness pour Vampire et world of Rage pour Garou, non?

Vidal Jarbeaux -chef archonte et diplomate- qui a du mal avec les nouvelles téchnologies
Re: HS
sam. 04/04/09 19:12
Vidal Jarbeaux Ecrivait:
-------------------------------------------------------
> Yo Matt
>
> Waouh, Super, Génial, tout quoi!
>
> Alors moi aussi ça me donne envie de me remettre
> vraiment dans Changelin
> Tu as réussi une parfaite synthèse au niveau du
> background entre les 3 jeux féerique : DA Fae,
> Changelin et Lost
>
> Alors je dirai maintenant aprés ce hors d'oeuvre
> j'ai trés faim, notemment de découvrir un système
> de magie féerique remis à plat
---------------------------------------------------------

Je l'ai fait! J'ai repris *tous* les Arts de C:tD et quelques Contracts de C:tL qui me paraissaient intéressants et les ai intégrés aux Arts de C:tD. De plus, je les ai groupés: les Arts courants, les Arts nobles, les Arts exclusifs, les Arts des saisons, etc.

Je ne sais pas encore si je vais mettre ça sur le Net ni comment, le cas échéant.

-----------------------------------------
> Et quid du background je veux dire donne en plus
>
> Un résumé de la guerre des cours en DA
> Un résumé de la storyline changelin (par rapport à
> la guerre de succession du Roi David)
> Un résumé de l'Hiver et du Time of Judgment (je
> crois que Better avait donné sa vision pour ceci)
-------------------------------------------

Euh... Tu en demandes beaucoup là. Le résumé que j'ai fourni sur ce forum est tout ce que j'ai écris. De plus, pour la manière dont est arrivé l'Hiver, il s'agit de ma chronique intitulée "Les Chroniques de l'Hiver" dans laquelle j'ai intégré "Keys to the Kingdom" notamment le chapitre écrit par Chris Howard que j'ai playtesté.

----------------------------------------------
> ps : le book of glamoor, y a pas moy qu'il tourne
> ?
-----------------------------------------------
Chris voulait le rendre dispo en .pdf sur le Net mais WW lui a signifié que le matériau qu'il contenait était sous copyright et que, ergo, il ne pouvait pas. Chris me l'a fourni puisque je bossais dessus avec lui mais pas question que je le rende disponible.

------------------------------------------------
> C'était ce que vous deviez faire pour réaliser un
> book of the world sur le modèle A world of
> Darkness pour Vampire et world of Rage pour Garou,
> non?
-------------------------------------------------

"A World of Dreams" était le projet initial lancé par Nicky Rea & Jackie Cassada, les développeurs de Changeling, en 1999. Je devais écrire le chapitre sur la France, Krister Milch celui sur la Suède (et l'ensemble de la Scandinavie), etc. Là encore, le bouquin a été annulé, me laissant avec plus de 300 pages de notes plus ou moins finalisées et un ficher de 30 pages à peu près correct. Mais là aussi je ne sais pas si je dois et comment je peux mettre ça à disposition des Internautes.



Re: HS
jeu. 16/07/09 21:34
Yo amigo

comment?

ben la solus que je vois pour pas t'emmerder, voir avec Better s'il peut héberger chez lui ton travail
c'est quand même pas loin de l'officil (si ww n'avait pas arrêté)

et lui mêem à compiler du DA fae changelin et possible du Lost maintenant (ça fait un moment que je suis pas retourné sur les ämes à dire vrai)

en tout cas encore bravo pour ton taf

Vidal Jarbeaux -chef archonte et diplomate- qui a du mal avec les nouvelles téchnologies
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter