Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée
Phorum
Sujet posté par Maeron 
avatar D'une Chronique Dark Ages
sam. 21/07/07 14:45
Allez, on attaque directement ! J'aimerai profiter un peu du temps qu'il me reste avec ma demoiselle pour lui en faire un petit scénar !

J'avais déjà quelques idées. J'aurais bien fait jouer un scénario autour de la chute de Constantinople. Il y a, dans cet évènement historique quelque chose d'assez fort pour évoquer, en parallèle, l'approche fatidique de la fin du Serment de Paix. J'avais songé à une rencontre entre les anciens signataires du Serment près de Constantinople, avec néociations sur l'avenir du Serment, puis tout foutu à l'eau avec l'incursion des Croisés dans la ville. Cela permettrait de voir les différentes réactions des Cours vis-à-vis des humains, surtout dans une situation aussi extrème, ainsi qu'un peu de complot ( et si des Fae s'étaient trouvés derrière le détournemen de la Croisade ? les "Patrons" ? Mmmh ). Sinon, j'avais pensé à quelques intrigues de Cour très féerique ( du style enquête sur la disparition d'une célèbre courtisane de la Cour d'Automne qui se révèle être en pleine dépression féerique, ce qui l'a amené à se Perdre, suite au viol de sa forme féerique par un badaud qu'elle cherchait à aider à par Serment ). Je tâtonne encore, lance des pistes et fouille sur le net à la recherche d'idées de pnjs...

Des propositions ?

Merci d'avance !

Maeron
Re: D'une Chronique Dark Ages
mer. 26/09/07 12:53
J'arrive un peu tard, je découvre DA: Fae depuis qq jours, et je me régale.
Ceci dit, j'ai l'expérience d'une campagne Vampou à Constantinople qui se situait précisemment dans ce contexte, et j'en ferai bien quelque chose avec fae, je relance donc le topic. Attention, y'a du texte.

Niveau complot, y'a p'têt des trucs à faire avec l'intromission des "Latins" papistes faisant pression sur les rois chrétiens occidentaux pour voir la croisade passer par Constantinople... et ruiner les intérêts grecs.

Historiquement, les marchands vénétiens de constantinople étaient en conflit larvé avec les autorités impériales (qui ne percevaient aucune taxe portuaire sur les navires débarquant dans les ports "latins" de la Corne d'Or). Les grecs avaient du mal à digérer l'affaire, comme en témoigne la répression féroce dirigée contre les Latins (considérés comme non-citoyens de la ville, le terme latin désigne d'ailleurs aussi bien les francs que les salves et italiens, sans distinction d'ethnie ni de religion, mais par opposition aux grecs). Les Latins profitèrent largement du sac de Constantinople: d'abord en participant directement au pillage pour les plus frustres d'entre eux, ensuite en profitant de l'affaiblissement de la bureaucratie impériale qui suivit pour asseoir leurs intérêts sur le commerce méditerranéen,... et finalement le dérouter totalement vers Venise au 14°.

D'autre part, si la croisade est présentée aux populations chrétiennes comme un devoir moral, la plupart des nobles avaient quant à eux bien compris que les motifs étaient avant tout économiques, et partaient avec la ferme intension de se tailler un fief chez les infidèles.

Dans notre chronique, j'avais joué d'abord sur les conflits économiques venimeux qui sous-tendaient la croisade, laissant les pjs s'empêtrer dans des alliances de plus en plus antinomiques entre latins et grecs... ils ont longtemps cru que le sentiment religieux (et la Foi qu'ils redoutaient en tant que vampires) servirait juste de background illustrant la déliquescence des valeurs morales de l'empire.

Mais les premiers croisés dont ils avaient eux-même sollicité la venue s'avérèrent des religieux des plus fanatiques (même si l'arrière-garde était effectivement composée majoritairement de rapaces), et l'arrivé des quelques nobles effectivement motivés par des motifs économiques fut précédée par une déferlente chrétienne, qui fit beaucoup de dégâts chez les vampires - surpris.

Moralité, et pour adapter mes "trucs" sur le thème que tu proposes, je verrai bien des intrigues feutrées dans un premier temps entre les Cours "d'influence latine - occidentale" et "d'influence grecque"... je connais pas le décor byzantin, mais t'as surement des propositions à faire. L'arrivée des Croisés servirait alors à illustrer "l'entrée dans l'ère humaine", avec une foi renouvellée foulant aux pieds les intérêts féériques.

Je continue à creuser, mais ça pourrait bien être la prochaine campagne que je masteriserait.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter