Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée
Phorum
Sujet posté par DIVINE MADNESS 
Nuit du 4 11 2006, Hunter, CR
dim. 05/11/06 17:13
Hunter housewifes, compte rendu de mon expédition dans un cerveau.


Bon, je ne connais quasiment pas hunter, j’ai jamais vu un épisode de Desperate housewifes, bon c’est tout bon pour une scéance en impro totale comme je les aime.

Le Meujeu est plutôt bon, les autres joueurs aussi. Apparement personne ne connaît trop hunter non plus, mais les autres sont des gee…amateur de la série télévisée.

J’ai droit à un petit débriefing d’une heure sur les deux premières saisons de la série et zou, on commence le scénar avec des humains le jour avant Halloween. Putain, un humain, ca fesait longtemps que j’en avait pas croisé un dans le WOD.

Après concertation je prends Susan la gaffeuse.

On organise nos préparatifs d’halloween, et apparemment je vis dans un camping car devant ma maison en cendres. Cool, surtout à l’approche de l’hiver. Je n’ai pas de thunes, donc les enfants auront les bonbons les moins chers au monde. Je ne fais pas la cuisine moi-même, il parait que j’arrive même à rater le gratin de pates, que même les étudiants arrivent à faire dixit le mj.

Ca se passe plutôt bien jusqu'à la partie de poker, ou quoi que je fasse, les cartes que je défausse se retournent, et ca met les nerfs de Bree en pelote. Il commence à se passer des petits trucs bizarre, genre film de poltergeist au début, mes cartes qui se retounent, un tableau qui s’obstine à se mettre de travers, mais Bree est encore plus obstinée, un petit courant d’air froid, des coups de sonnettes sans personne devant la porte. Bon pas de panique, on sort les armes à feu et on enclenche célérité et obfuscate, ah merde je m’a gouré de jeu, donc on continue à jouer au poker jusq’aux tremblements de terre.

Il continue de se passer des trucs plus flippant, les enfants voient des gens bizarre, mais pas nous, Bree fait apparemment une expérience unique avec le mirroir, etc… Moi je m’occupe de ma fille de 16 ans, en bonne mère dévouée, attentive et complètement à la ramasse niveau discernement.

L’un des enfant de Lynette (que j’ai passé un bonne partie de la soirée à appeler Lysette, lysbeth, etc… He, j’ai dit que je ne connaissais pas la série). Se fait kidnapper par une main sortie de l’arbre dans le jardin. Bon, on est dans le WOD, donc rien de trop inhabituel. Lynette « ordonne » à la main de lâcher Parker, son gosse de 8 ans, et un éclair bleuté jaillit entre les deux, ca y est, les super pouvoirs sont en route. Bon ca marche pas, donc Eddie balance son sac à main qui s’enflamme (qui devient irrécupérable, c’est bien fait pour cette bitch, note mentale de mon perso). Ca ne marche pas. Parker disparaît, on est effondrée en larmes.

Apparaît Marie Alice, une suicidée, genre ange, qui nous ordonne de passer dans l’arbre. On le fait, mais pas avant que Bree et Eddie ne se soient équipées d’un fusil à pompes, moi d’un couteau de cuisine, Gabrielle d’un club de golf et Lynette de tout son courage. On fonce dans un trou apparu dans l’arbre et on débarque dans une pièce immense.

Il s’avère que la pièce immense est le salon de Bree, sauf qu’on a salement rapetissées, genre 4 cm de haut. Quelqu’un nous propose des cookies et du vin blanc, qui font respectivement grandir et rapetisser. On prend des cookies, et on s’aperçoit que le quelqu’un c’est l’ex petit ami de Bree, bien lobotomisé. Dans le jardin les enfants Van Der Kamp prennent le thé, la fille habillée en bunnie, le fils avec un haut de forme. Je reconnais une scène d’Alice au pays des merveilles, d’autres s’en sont aperçus avant moi, bref on joue le rôle d’Alice et les différents intervenants sont des membres de nos familles transformés en membre de l’œuvre de Lewis Carroll.

Ma fille, la duchesse du blanc, ou reine blanche,
Mon ex mari, le chat,
Le mari de Gabrielle, la chenille,
Marie Alice, le lapin blanc,
L’ancien mari de Bree, décédé, est le Loir,
La fille de Bree est le lièvre de Mars,
Le fils de Bree est le chapelier fou,
L’ex petit ami pharmacien de Bree est le Roi Rouge,
L’ex petit ami de Bree est le type qui nous donne les cookies qui agrandissent,
Le mari de Lynette est l’œuf qui ne voulait pas tomber,
Les jumeaux de Lynette sont les deux jumeaux
La vieille folle dans la maison d’en face est la Reine rouge.

On galère pas mal à interroger (et le plus souvent frapper pour Bree) les différents protagonistes pour trouver des indices sur comment retrouver Parker et comment sortir d’ici.

Donc au final on finit par apprendre qu’il nous faut Vorpaline l’épée (un flamand rose de la partie de crocket), j’ose pas demander au meujeu s’il décapite sur une attaque ctitique, l’oiseau JubJub, l’autre flamand rose, il faut faire attention au bodysnatch (en fait le Roi blanc, une espèce de gros monstre).

On s’en sort moyennement, il est tard et les esprits patinent dans la choucroute, surtout que plus trop personne ne se rappelle le bouquin, et qu’il parait que la version Disney est beaucoup plus grand public que l’œuvre originelle. Bref le Meujeu nous file quelques aident via nos pouvoirs.

Après la partie de crocket « brillamment» menée par Lynette (qui devais jeter 1 dés là ou la Reine rouge en jetait 5/6), on finit en jugement, avec une sentence de « COUPEZ LEUR LA TETE ». Bon, on ne panique pas, et Bree commence à aligner au fusil à pompes. On arrive à s’en sortir plutôt bien et on fonce à l’arbre affronter le Bodysnatch, un gros monstre qui se fera paralyser par Bree, le temps qu’on le défonce avec nos mimines plus habituées à manipuler les carnets de chèques que les armes. On arrive cependant à triompher et on rentre avec Parker.

Et là coup de surprise, en fait c’est juste Bree qui est folledingo, et tout ceci n’est que le fruit de son imagination.

La partie était plutôt pas mal, mais on a pas mal galéré dans l’univers.

Pour les autres joueurs/MJ, à plus sur une prochaine table à une prochaine nuit.


----------------------------------------------------------------------------------
Quand un mec n’'en sait pas plus que ça, il devrait être autorisé à fermer sa gueule...

Si l'on ne parlait que ce que que l'on a déjà vu, on dirait sans doute moins de conneries...
Re: Nuit du 4 11 2006, Hunter, CR
ven. 10/11/06 20:29
Bon bah je pense que tout a deja ete dit dans le precedent compte rendu. Le scenar était tres bon (bien qu'il ait réèllement commencé vers 00h00)
Très bon délire, bien que le nom du monstre était jaberwok et pas bodysnatch. Et j'avais une batte de base-ball et pa uniquement mon courage ^^
Sur ce à une prochaine fois
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter