Bienvenu(e)! Identification Créer un nouveau profil

Recherche avancée
Phorum
Sujet posté par Prosnit 
avatar Les Vertus
ven. 27/03/09 11:41
Je me pose un certain nombre de questions sur les Vertus, et plus spécialement sur la Conviction. A ce que j'ai compris, toute situation dans laquelle un Démon agit dans le sens contraire d'une de ses Vertus, il doit faire un jet sous cette Vertu et gagne un point de Tourment temporaire en cas d'échec.

Pour la Conscience, il n'y a pas de problèmes, elle était déjà abondamment utilisée à Vampire. Agir contre elle, c'est agir contre la morale judéo-chrétienne. L'échelle des péchés du livre de base de Vampire : la Mascarade fournit une bonne base d'inspiration.

Je ne suis pas sûr de bien comprendre comment utiliser la Conviction. Si je comprends à quoi elle correspond, quelles sont les croyances que le Démon doit violer pour être amené à effectuer un jet de Conviction ? J'imagine qu'un test est requis lorsque le Démon ne respecte pas l'Ordre des choses tel qu'Il l'a voulu mais c'est vraiment flou dans mon esprit. De plus, la place du PJ dans l'Ordre des choses est-elle celle d'un Ange (certes déchu) ou celle d'un Démon (à imaginer dans le sens que les Vampires suivant la Voie de la Nuit donnent à leur existence) ? J'imagine que c'est le genre d'interrogation qui agite les rangs de la faction des Cryptiques.

Je vais faire quelques propositions mais j'aimerai vraiment votre avis.
Les Anges étaient sensés être au service de l'Humanité et ne pas se révéler à eux. C'était d'ailleurs la cause de la Chute de Lucifer. Suivre ces deux préceptes peut amener des contradictions et des conflits internes. "Dois-je sauver cet enfant des flammes et lui montrer qu'elles ne me font rien ?". Ce genre de situation faisait le sel de Vampire et je ne suis pas contre l'utiliser. Par contre, violer l'Ordre de servir l'Humanité serait lié dans pas mal de cas à la Conscience plutôt qu'à la Conviction.
Par contre, la Révélation, la constitution de Pactes et une grande partie de la mécanique nécessaire à la puissance des Démons serait alors cause de Tourment. C'est logique dans un sens - un Démon n'est plus un Ange, tout au plus un Ange Déchu, et agir en Démon entraine un gain de Tourment - mais c'est violent pour le joueur en terme de mécaniques. J'ai peur de bloquer les joueurs dans le développement de leur perso, passer un pacte par exemple pouvant être perçu négativement dans ce contexte.
Chaque Maison démoniaque a un rôle spécifique à jouer dans la Création, en plus de celui qu'un Ange doit remplir par sa nature propre :
- Porter les ordres de Dieu aux Anges pour la Maison de l'Aube (les Diables) ;
- Porter le Souffle de la Vie et animer les éléments de l'univers pour la Maison du Firmament (les Fléaux) ;
- Modeler la matière et lui donner forme pour la Maison du Fondamental (les Malfaisants) ;
- Créer le temps, créer et animer les astres pour la Maison des Destinées (les Démons) ;
- Gérer le changement et créer l'art pour la Maison des Profondeurs (les Corrupteurs) ;
- Préserver les instincts du monde vivant, créer ses interactions pour la Maison du Sauvage (les Dévoreurs) ;
- Nettoyer, finir l'existence et permettre la reconstruction pour la Maison de la Mort ( les Tueurs).
Imaginer des péchés sur cette base là est assez complexe. J'imagine que si on part sur cette idée, on peut tenter un développement du côté des Visages.

Concernant le Courage, l'idée n'est pas très compliquée. Contrairement à la façon dont on l'utilise dans Vampire, il s'agit là d'un rempart contre la déchéance plutôt que contre les instincts de la Bête. Courage serait donc utilisé comme les deux autres Vertus et la gestion des réactions instinctives (y compris la peur) serait déléguée à la Volonté.

Si on applique scrupuleusement les règles avec l'interprétation que j'ai pu en faire, le Tourment risque de monter assez vite. D'un autre côté, il existe des paliers internes (les points de Tourment temporaire, puis les points de Tourment permanent) qui peuvent ralentir les risques de perte de perso. Le système de Tourment temporaire ressemblant à celui de Banalité temporaire de Changelin (qui était quand même bien moins violent, les tests de Vertus n'existant pas), je vois ce que ça peut donner, et jouer la spirale infernale comme à Vampire peut être vraiment sympa. Et puis il existe une mécanique de diminution du Tourment qui n'a pas d'équivalent à Vampire et qui peut diminuer la vitesse de la déchéance des PJs.

Dernier point : les péchés étaient hiérarchisés dans Vampire, ce qui permettait à un vampire relativement sociable de stabiliser son Humanité autour de 5. Cette hiérarchie permettait également de moduler la difficulté des test de Conscience en fonction du score d'Humanité du Vampire. Y a-t-il intérêt à reproduire une échelle de gravité dans chaque Vertu de Démon ou se reposer sur la mécanique de diminution du Tourment suffit-il ?

Voilà. Un avis, pleaaase.
* Yeux de Pooka ti-chat *
avatar Re: Les Vertus
jeu. 02/04/09 04:16
Arf, vingt-cinq visionnages en une semaine et pas de réponses !
I need help. Vraiment.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter